Mercredi, 1ère semaine de Carême - Arrête de courir !

Publié le par Diocèse de Gap et d'Embrun

Evangile : Accueillir la parole du Christ comme les païens ont accueilli celle de Jonas (Lc 11, 29-32)

 

Comme la foule s'amassait, Jésus se mit à dire : « Cette génération est une génération mauvaise : elle demande un signe, mais en fait de signe il ne lui sera donné que celui de Jonas.

Car Jonas a été un signe pour les habitants de Ninive ; il en sera de même avec le Fils de l'homme pour cette génération.

Lors du Jugement, la reine de Saba se dressera en même temps que les hommes de cette génération, et elle les condamnera. En effet, elle est venue de l'extrémité du monde pour écouter la sagesse de Salomon, et il y a ici bien plus que Salomon.

Lors du Jugement, les habitants de Ninive se lèveront en même temps que cette génération, et ils la condamneront ; en effet, ils se sont convertis en réponse à la proclamation faite par Jonas, et il y a ici bien plus que Jonas.

 

 

Le carême avec Frère Denis, religieux trinitaire

 

« Cesse de t'agiter comme un fou. La terre tournait avant toi, et il y a de fortes chances qu'elle continue après ton passage. Fais ce qui te revient, « ton petit possible » comme dit saint Vincent de Paul. Occupe pleinement ta place, le reste est l'affaire du Seigneur. »

 

La suite demain…

 

Extrait du livre L’école de la fragilité du Frère Denis Trinez, délégué provincial de l’Ordre trinitaire en France, mis en ligne avec l’aimable autorisation des Editions du Cerf. Pour acheter le livre, cliquez ici : Denis Trinez, L’école de la fragilité.

Pour en savoir plus sur la famille Trinitaire, cliquez ici : blog de Cerfroid

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article