Lundi, 2e semaine de Carême - Accueille tes blessures

Publié le par Diocèse de Gap et d'Embrun

Evangile : Pardonner comme Dieu pardonne, pour être pardonnés (Lc 6, 36-38)

 

Jésus disait à la foule : « Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux.

Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés. Pardonnez, et vous serez pardonnés.

Donnez, et vous recevrez : une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans votre tablier ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira aussi pour vous. »

 

 

Le carême avec Frère Denis, religieux trinitaire

 

"Arrête-toi sur quelques causes possibles de ton activisme. Dans ton histoire personnelle, peut-être y a-t-il eu traumatisme, manque d'amour, relations possessives, perte d'un être cher, qui ont produit en toi une angoisse diffuse, mais réelle ?

Ton activité débordante peut être une échappatoire à cette souffrance intime, un besoin d'exister en provoquant chez les autres un regard approbateur, rassurant, palliatif à l'insécurité qui t'habite.

Ne nie pas cette blessure, accueille-la, laisse la grâce t'y rejoindre."

 

La suite demain…

 

Extrait du livre L’école de la fragilité du Frère Denis Trinez, délégué provincial de l’Ordre trinitaire en France, mis en ligne avec l’aimable autorisation des Editions du Cerf. Pour acheter le livre, cliquez ici : Denis Trinez, L’école de la fragilité.

Pour en savoir plus sur la famille Trinitaire, cliquez ici : blog de Cerfroid

Publié dans Actualité

Commenter cet article