Des enseignants catholiques de l'enseignement public en session au sanctuaire de Notre-Dame du Laus

Publié le par Diocèse de Gap et d'Embrun

Depuis de très nombreuses années pour certains (et même depuis 1966 pour le plus ancien présent !), des enseignants catholiques de l’enseignement public aiment à se retrouver l’été au sanctuaire de Notre-Dame du Laus pour une semaine de réflexion. C’est dans la droite ligne de Marie Silve, une enseignante des Basses-Alpes à l’époque (1916), que les vingt-deux participants de la session de 2011 se sont retrouvés ainsi à la fin du mois d’août. Ils viennent de diverses régions de France. Regroupés au sein d’une association nationale comprenant quelques 800 membres, ces « Chrétiens de l’Enseignement public » (CDEP) ont plaisir à prendre part aux divers débats proposés par les organisateurs. D’ailleurs une même session s'est tenue parallèlement en Queyras, à Ristolas, au mois de juillet, alternant jours de réflexion et jours de marche en montagne.

                 Pour cette édition 2011, les enseignants, la plupart retraités maintenant, ont pu, entre le 23 août et le 28 août dernier, bénéficier au Laus des réflexions de Marie-Thérèse Braud, philosophe, sur « les recherches de Lévi-Stauss concernant les 'peuples premiers' », puis d’une présentation par Geneviève Dufour et Nicole Béjon du hassidisme sous un angle inédit : « Une voie mystique du judaïsme : le hassidisme, source d’inspiration pour le peintre Chagall ». Deux membres actifs de l’association, François Clad et Francis Filippi, ont ensuite présenté les cas particuliers de deux régions françaises : « le statut propre de l’Alsace-Moselle » et « la spécificité de la Corse au sein de la communauté française ». 

               Tout cela en suivant le rythme des célébrations au sanctuaire et sans oublier la part religieuse et spirituelle dans les conférences avec « Le culte de Saint Quirin » par François Clad et les deux jours d’intervention (et ce pour la septième année) par le Père Pierre Fournier avec pour cette session 2011 le thème suivant : « Dans les Evangiles, les appels radicaux du Christ ». Les retraitants ont également animé un Chemin de Croix sur le bel itinéraire allant de Pindreau à la Chapelle du Précieux-Sang.

               Rendez-vous est déjà pris pour l’année 2012 sur le même site et la même période: la dernière semaine complète d'août.

 

Père Pierre Fournier
Responsable diocésain de la formation permanente

 


Commenter cet article