Carême - Samedi 16 avril - Notre vie… Notre messe

Publié le par Diocèse de Gap et d'Embrun

 

Le Carême prépare à Pâques, cœur de la foi chrétienne, fêtée cette année le dimanche 24 avril. Temps de prière, de partage et de conversion intérieure, il peut se vivre en famille, en paroisse, en communautés, mais également à l’aide d’internet.

www.diocesedegap.com propose chaque jour, du Mercredi des Cendres (9 mars) au Vendredi Saint (22 avril) un texte, une prière et un dessin.

 

 

Notre vie… Notre messe

 

Pour beaucoup de chrétiens l’assistance à la messe est une formalité obligatoire à accomplir chaque dimanche et fête. Et pourtant combien de ceux qui en sont privés souffrent de ne pouvoir participer au saint Sacrifice institué par le Seigneur ? Il y a ceux qui sont (encore) écrasés sous des régimes tyranniques. Il y a aussi ceux qui, pour des raisons de santé physique provisoires ou durables, sont éloignés de l’autel.

En 1963, le chanoine H. Verrain écrivait un petit opuscule Billets spirituels à ceux qui souffrent (éd. Alsatia). Il démontre lumineusement à ces « empêchés de messe » malades et infirmes que leur vie en soi est une messe (ch. VI), comportant, tout comme une messe :

Un offertoire, celui de leur corps immolés par la maladie et l’infirmité. Ces mille instants de souffrances forment la « farine d’hostie » présentée à l’autel divin, en union avec le prêtre.

Une consécration progressive, qui les fera de plus en plus se conformer au Seigneur, travailler à « se dépouiller du vieil homme… pour revêtir l’homme nouveau, créé à l’image de Dieu » (Ephésiens 4, 22-24).

Une communion constante avec les « Trois » venant habiter en l’âme fidèle : « Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera, et nous viendrons à lui, et nous ferons chez lui notre demeure » (Jean 14, 23).

Une action de grâce irrésistible : « Que pourrai-je rendre au Seigneur pour tout ce qu’il m’a donné ? (Ps 116 ; 12), pour cette « participation à ses souffrances et à la conformité à sa mort » (Phil.3,10) qui permettent d’être tellement avec lui, comme lui, sur l’autel ?

 

 

 

samedi 16 avril ''Notre vie... Notre messe'' Basile Bosq

  © Basile Bosq

 

 

Prière

Seigneur, nous sommes tous des êtres plus ou moins infirmes de corps ou d’esprit. Fais-nous entendre ton appel à partager tes souffrances, à en faire une « farine d’hostie » que nous offrirons sur ton autel.

 

 

 

 

  Avec l'aimable autorisation de www.caremechretien.com pour le texte.

Dessin inédit de Basile Bosq pour www.diocesedegap.com

 

 

 

 

 

 

 


Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article