Carême - Mardi 12 avril - Toi, l’insurgé de Dieu

Publié le par Diocèse de Gap et d'Embrun

 

Le Carême prépare à Pâques, cœur de la foi chrétienne, fêtée cette année le dimanche 24 avril. Temps de prière, de partage et de conversion intérieure, il peut se vivre en famille, en paroisse, en communautés, mais également à l’aide d’internet.

www.diocesedegap.com propose chaque jour, du Mercredi des Cendres (9 mars) au Vendredi Saint (22 avril) un texte, une prière et un dessin.

 

 

Toi, l’insurgé de Dieu

 

Pendant de nombreuses années, l’Abbé Pierre a été consacré la personnalité la plus populaire de France, et cela même parmi ceux qui n’étaient pas spécialement croyants.

Le fondateur des communautés Emmaüs a élevé la voix, apostrophé, interpellé, très souvent agacé les grands de ce monde, lesquels avaient bien d’autres soucis que le sort de ces pauvres déshérités qui ne valaient même pas la peine d’un regard ou d’une discussion au Parlement. Il avait une allure sympathique avec son éternel béret et sa gouaille. Le peuple aimait chez lui autant l’audace et la persévérance que l’immense élan d’amour envers les pauvres, que lui enfin savait traiter comme des êtres humains avides de respect et de dignité.

Lucien Appert a écrit un très bel Hommage à l’Abbé Pierre. En voici des extraits :

 

« Sois béni, toi « l’ardent », sois béni, toi l’apôtre,
Quand Dieu t’accueillera, en son vert paradis,
Que tous les pauvres, au ciel, parmi les autres,
Fassent une haie d’honneur et te disent « merci ».
Et te disent « merci ».
Toi « l’insurgé de Dieu », ô mon cher Abbé Pierre. »

 

« Mais combien d’Abbés Pierre faudrait-il en ce monde,
Pour que Dieu daigne, enfin, exaucer leurs souhaits,
Et qu’ici-bas la peur, la misère et l’immonde,
Laissent place à la joie, au bonheur, à la paix !
Au bonheur, à la Paix !
Mais combien d’Abbés Pierre faudrait-il en ce monde… ? »

 

 

mardi 12 avril '' Toi, l'insurgé de Dieu'' l'Abbé Pierre-

  © Basile Bosq

 

 

Prière

Oui, combien ? Nous te prions Seigneur, daigne susciter entre les humains des cœurs aussi gonflés d’amour et de courage que celui de l’Abbé Pierre, pour secourir tes enfants les plus malheureux et ceux qui, comme celui qui avalait les miettes sous la table du riche, sont les plus dignes de ton amour. (Lc 16, 21 et Mc 7, 28)

 

 

 

 

  Avec l'aimable autorisation de www.caremechretien.com pour le texte.

Dessin inédit de Basile Bosq pour www.diocesedegap.com

 

 

 

 

 

 

 


Publié dans Actualité

Commenter cet article