Carême - Lundi 11 avril - Pénitence

Publié le par Diocèse de Gap et d'Embrun

 

Le Carême prépare à Pâques, cœur de la foi chrétienne, fêtée cette année le dimanche 24 avril. Temps de prière, de partage et de conversion intérieure, il peut se vivre en famille, en paroisse, en communautés, mais également à l’aide d’internet.

www.diocesedegap.com propose chaque jour, du Mercredi des Cendres (9 mars) au Vendredi Saint (22 avril) un texte, une prière et un dessin.

 

 

Pénitence

 

« Je dois dire que nous, chrétiens, même ces derniers temps, nous avons souvent évité le mot pénitence, qui nous semblait trop dur. Maintenant sous les attaques du monde qui nous parle de nos péchés, nous voyons que pouvoir faire pénitence est une grâce et nous voyons la nécessité de faire pénitence, de reconnaître les erreurs dans notre vie. » (Benoît XVI)

 

Dans son homélie du 16 avril 2010, Benoît XVI, devant les scandales et les attaques qui affligent l’Eglise, a rappelé l’importance de reconnaître notre péché même si cela est douloureux. Et il a invité les fidèles à « s’ouvrir au pardon », à se « laisser transformer ».

 

En ces jours de carême, l’Eglise nous invite fortement à nous alléger de tout fardeau qui retarde notre marche vers l’Eternel. Et le plus lourd des fardeaux, le plus caché, le plus sournois, le plus laid aussi, n’est-ce pas celui de nos péchés ?

Jésus, le Fils de Dieu, est venu pour sauver l’humanité entière, la laver de tous ses péchés depuis celui d’Adam. Mais nous ne serons sauvés que si nous voulons l’être, si nous voulons prendre dans nos mains fragiles notre part du message que le Christ, notre Sauveur, nous a donné par sa parole et par sa vie offerte.

 

Nous rejetons tellement facilement nos « malheurs » et ceux du monde actuel sur « les autres » que nous habillons des pires turpitudes ! Et pourtant il est clair que le plus souvent le malheur est au-dedans de nous-mêmes, tel un virus que nous nourrissons en nous, parce qu’il nous flatte ou nous arrange bien : il a nom : péché. Mais il n’y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. 

 

 

 lundi 11 avril ''Pénitence'' Basile Bosq

  © Basile Bosq

 

 

Prière

Que ces jours de carême soient pour nous une école de sincérité et de réflexion profonde. Transformés par ton pardon, nous pourrons, si tu le veux, Seigneur, approcher ton visage de paix et d’amour.

 

 

 

 

  Avec l'aimable autorisation de www.caremechretien.com pour le texte.

Dessin inédit de Basile Bosq pour www.diocesedegap.com

 

 

 

 

 

 

 


Publié dans Actualité

Commenter cet article