Carême - Mercredi 23 mars - Eglise de "décombres"

Publié le par Diocèse de Gap et d'Embrun

 

Le Carême prépare à Pâques, cœur de la foi chrétienne, fêtée cette année le dimanche 24 avril. Temps de prière, de partage et de conversion intérieure, il peut se vivre en famille, en paroisse, en communautés, mais également à l’aide d’internet.

www.diocesedegap.com propose chaque jour, du Mercredi des Cendres (9 mars) au Vendredi Saint (22 avril) un texte, une prière et un dessin.

 

 

Eglise de "décombres"

 

 

« Je me refuse à entrer dans une sorte de lamentation sur les « décombres » de l’Eglise. Nous ne sommes pas une Eglise de décombres, mais une Eglise en mutation. Elle subit des transformations qui sont, d’une part, liées aux changements dans la société, d’autre part à l’évolution des pratiques religieuses. Notre question est de savoir comment notre foi au Christ ressuscité nous rend capables de surmonter une situation difficile. » (Cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris)

 

Dans une interview reproduite par Le Monde.fr en date du 7 septembre 2008, le Cardinal Vingt-Trois s’insurgeait contre tous ceux, catholiques ou non, qui baissent les bras devant les attaques furieuses que subit l’Eglise, la perte de confiance et de foi, les difficultés innombrables qui l’assaillent plus que jamais, notamment la crise des vocations, et – allons-y ! – proclament déjà la ruine et l’enterrement de l’Eglise catholique !

 

Cette « lamentation » ne témoigne-t-elle pas de l’inconsistance de la foi de tant de « catholiques » qui restent sourds au message d’espoir transmis par le Christ. Or le Christ désapprouve ceux qui se lamentent et ne font rien, ceux qui ne disent ni oui, ni non : « Je connais ta conduite : tu n’es ni chaud ni froid – que n’es-tu l’un ou l’autre ! » (Apoc. 3, 15). Certes il y a une « situation difficile », mais cherchons-lui énergiquement des remèdes, « de nouveaux chemins ».

Et le Cardinal Vingt-Trois s’engage lui-même : « En revanche je sais nos objectifs prioritaires […] Enfin, renforcer notre présence auprès de la jeunesse… Nous devons être auprès de ces jeunes générations pour tenter de leur transmettre ce qui nous paraît le plus important dans notre expérience de croyants pour nourrir et fortifier l’espérance dans l’avenir de l’homme. »

 

 

 

''Eglise de décombres'' Mercredi 23 mars

  © Basile Bosq

 

 

Prière :  Nous ne voulons pas, Seigneur, être de ceux qui ne sont « ni oui, ni non ». Baisser les bras, c’est pour nous trahir ton message d’amour et d’espérance qui est la base même de notre foi. Donne-nous la clairvoyance et la force nécessaires.

  

 

 

  Avec l'aimable autorisation de www.caremechretien.com pour le texte.

Dessin inédit de Basile Bosq pour www.diocesedegap.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article