Carême - Samedi 19 mars - Saint Joseph - Le repas d'Agnès

Publié le par Diocèse de Gap et d'Embrun

 

Le Carême prépare à Pâques, cœur de la foi chrétienne, fêtée cette année le dimanche 24 avril. Temps de prière, de partage et de conversion intérieure, il peut se vivre en famille, en paroisse, en communautés, mais également à l’aide d’internet.

www.diocesedegap.com propose chaque jour, du Mercredi des Cendres (9 mars) au Vendredi Saint (22 avril) un texte, une prière et un dessin.

 

 

Le repas d’Agnès

 

Aujourd’hui dimanche, Agnès a invité, pour la première fois, son groupe de chrétiens à un déjeuner en plein air. Selon sa coutume, la petite communauté fête la fin d’une année de réflexion. Grande inquiétude durant ces derniers jours de juin : le froid persiste ainsi que la pluie. Dans la nature, tout est en retard. Mais ce mercredi matin, le soleil est radieux, les invités aussi ; c’était inespéré ! L’aumônier a pu venir, les maris, qui d’ordinaire ne viennent pas aux réunions, sont là eux aussi. Tout le monde s’installe et le repas commence.

Agnès a une spécialité culinaire : le ‘cochon’ qu’elle fait cuire une nuit entière dans un vrai four situé dans son jardin. Cela nécessite une surveillance constante et lors de ces cuissons-là, Agnès ne dort guère. « Une merveille, le cochon d’Agnès ! » disent ses proches.

C’est le moment de l’apporter. Agnès le sort du four et arrive avec le plat ; il est lourd, mais elle fait le tour de la longue table pour que tous puissent l’admirer ; c’est alors que son visage se transforme : sa légère inquiétude laisse place à un sourire rassuré ;  chacun s’émerveille de la richesse du fumet et le manifeste. Agnès est maintenant radieuse et s’installe en bout de table pour couper la viande.

Souvent, à l’occasion des fêtes,  Agnès réalisait ses cuissons pour le repas des prêtres. Fièrement, elle apportait son épaule de cochon entourée de légumes de son jardin, cuits au four également ; elle faisait ses recommandations à la personne de service puis s’en allait. L’hôte de la maison la félicitait, bien sûr ! Mais jamais elle n’avait vu la surprise et le plaisir des convives lorsqu’ils goûtaient sa viande si généreuse en arômes.

Aujourd’hui, elle est comblée.

 

 

 

''Le repas d'Agnès'' samedi 19 mars

© Basile Bosq

 

 

Prière :  

Cher saint Joseph,
Toi dont le rôle sur terre fut si effacé et cependant tellement important,
accompagne, s’il te plaît, tous les travailleurs,
qu’ils soient dans l’ombre ou en pleine lumière.
Demande à notre Père de bénir leur action.

Bonne fête à tous les ouvriers du Seigneur !

  

 

 

  Avec l'aimable autorisation de www.caremechretien.com pour le texte.

Dessin inédit de Basile Bosq pour www.diocesedegap.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article