Carême - Lundi 14 mars - Le chemin vers la vraie vie

Publié le par Diocèse de Gap et d'Embrun

 

Le Carême prépare à Pâques, cœur de la foi chrétienne, fêtée cette année le dimanche 24 avril. Temps de prière, de partage et de conversion intérieure, il peut se vivre en famille, en paroisse, en communautés, mais également à l’aide d’internet.

www.diocesedegap.com propose chaque jour, du Mercredi des Cendres (9 mars) au Vendredi Saint (22 avril) un texte, une prière et un dessin.

 

 

Le chemin vers la vraie vie

 

Madame T. est revenue de la messe ce dimanche-là très perplexe. A son mari qui lui demande ce qui la préoccupe tant, elle déclare : « Oui, ce curé, bien gentil, mais as-tu remarqué qu’en ce temps de carême il ne nous parle que de conversion : il faut vous convertir, dit-il, si vous voulez réellement marcher dans la voie du Christ. Il n’a que ce mot à la bouche ! – Et alors ? – Eh bien, ça me rappelle mon prof de maths qui nous disait toujours que nous étions nuls et qu’il nous fallait tout apprendre… Moi, j’ai été baptisée il y a cinquante ans, toi aussi d’ailleurs, j’ai toujours été fidèle à Dieu, à ses sacrements, à ses prêtres. Alors qu’est-ce qu’il veut de plus, notre curé ? »

En fait, Madame T. n’a peut-être pas saisi ce que le Christ entend par ce « convertissez-vous » (Marc 1. 15). La conversion est un cheminement, une tension continuelle de notre âme vers la sainteté : ainsi Benoît XVI en 2007 prenait en exemple la conversion de saint Augustin, qui est faite de trois conversions successives :

La première conversion est bien sûr le cheminement intérieur vers le oui de la foi et du baptême.

La deuxième conversion a été pour lui d’aller vers les autres, les fidèles de son diocèse d’Hippone, pour leur expliquer et proclamer sa foi. Tout baptisé est un apôtre.

La troisième enfin, la conversion la plus profonde est une conversion d’humilité, « l’humilité de reconnaître qu’il avait lui-même, ainsi que toute l’Eglise pèlerine, continuellement besoin de la bonté miséricordieuse d’un Dieu qui pardonne. » « Et nous,  –  ajoutait Benoît XVI – nous nous rendons semblables au Christ, le Parfait, dans la mesure la plus grande possible, lorsque nous devenons comme lui des personnes de miséricorde. »


 

Chemin vers la vraie vie- lundi 14 mars -

© Basile Bosq

 

Le pape a conclu par cette prière : « Remercions Dieu pour la grande lumière qui rayonne de la sagesse et de l’humilité de saint Augustin et prions le Seigneur afin qu’il donne à chacun de nous, jour après jour, la conversion nécessaire, et qu’il nous conduise ainsi vers la vraie vie. »

 

 

  Avec l'aimable autorisation de www.caremechretien.com pour le texte.

Dessin inédit de Basile Bosq pour www.diocesedegap.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article