N'ayez pas peur des médias !

Publié le par AS

Mgr Jean-Michel di Falco Léandri, évêque de Gap et président du Conseil pour la communicaiton de la Conférence des Evêques de France, a participé à l’Assemblée plénière du Comité épiscopal européen pour les médias (CEEM), du 14 au 18 septembre derniers à Varsovie en Pologne.
 
"Les jeunes attendent de nous que nous n'ayons pas peur des médias. Allons là où nous ne sommes pas attendus. Entrons dans l'arène quand l'Eglise est appelée à intervenir sur les débats de société, en encourageant ceux qui le font. Une Eglise absente ou trop complaisante ne saurait être acceptée ni par les médias, ni par les jeunes. Elle se doit d'être elle-même !" C'est à cela qu'invite le message des participants à l'Assemblée plénière du Comité épiscopal européen pour les médias (CEEM), message qu'ils ont adressé aux Eglises d'Europe en clôture de leur rencontre.

Tous les trois ans, le CEEM convoque une Assemblée plénière constituée par les évêques délégués pour les communications sociales au sein des Conférences épiscopales ainsi que les attachés de presse et porte-parole des 34 Conférences épiscopales d'Europe. De nombreux experts et représentants d'organismes catholiques pour la communication sont également conviés à ces séances. La rencontre 2005, autour du thème Qui créé la vision que les jeunes ont de la réalité? Médias, langage(s) des jeunes et transmission de la Foi, s'est déroulée au Centre culturel des Frères Barnabites à Varsovie du jeudi 15 au dimanche 18 septembre 2005, sur invitation de l'Archevêque de Varsovie-Praga, Mgr Slawoj Leszek Glódz, évêque responsable des médias de la Conférence épiscopale polonaise.

Au début des travaux, jeudi 15 septembre, le Président du CEEM, Mgr Peter Henrici SJ, évêque auxiliaire de Coire, a défini les objectifs de la rencontre, à savoir l'analyse de la culture actuelle des médias et la compréhension du rapport que les jeunes ont avec ces mêmes médias, ceci dans le but de tracer des pistes de travail pour l'Eglise avec et pour les jeunes.

Le matin de vendredi 16 septembre, l'Archevêque John P. Foley, Président du Conseil pontifical pour les communications sociales, a parcouru l'activité du Pape Jean-Paul II à la lumière des communications sociales, en rappelant particulièrement la récente lettre apostolique "Le progrès rapide". Mgr Foley a rappelé le talent naturel dont le Pape polonais faisait preuve dans l'emploi de symboles forts et l'impact profond que cela avait sur l'opinion publique. L'Archevêque a également énoncé les premiers pas du Pape Benoît XVI dans ce contexte.
 
De son côté, le Professeur Arturo Merayo, Préfet de la Faculté des communications sociales de l'Université catholique St-Antoine de Murcia (Espagne), a donné des clefs de lecture quant au rapport des jeunes avec les médias. La deuxième partie de la matinée a été consacrée à l'écoute de trois témoignages de jeunes (d'Italie, d'Angleterre et de Pologne) sur leur façon d'employer les médias, suivis par l'intervention de deux experts. L'Eglise ne doit être ni naïve, ni cynique par rapport aux médias. Il faut trouver une voie médiane entre une attitude de "protection" des enfants face aux médias, comme s'ils n'étaient que des "victimes" passives, et celle à l'opposé de présomption "utopique", qui envisagerait les jeunes comme pleinement conscients de la façon d'utiliser les médias.

Dans la matinée du samedi 17 septembre, trois "media productors" de la planète jeunes ont parlé de la "philosophie" sous-jacente à leur travail. Ce qu'il en sort, c'est un grand respect pour les enfants et la claire conscience de la nécessité d'écouter attentivement la façon dont ils communiquent entre eux. Enfin, le reste de la matinée a été consacré à la présentation de différents organismes catholiques de communication oeuvrant en Europe.

Les moments culturels en marge de la rencontre ont été particulièrement significatifs. Les participants ont ainsi pu visiter l'exposition réalisée pour le 25ème anniversaire de Solidarnosc au Musée national de Varsovie, le Musée et la tombe du Père Jerzy Popieluszko, un prêtre militant pour la liberté du peuple polonais, mort martyre, et le Centre européen pour la communication et la culture des Pères jésuites de Falenica dans les environs de Varsovie. En conclusion de la rencontre, le dimanche 18 septembre, les délégués ont participé à la messe de la Communauté italienne de Varsovie.

Ci-joint, vous trouvez le
message final de l'Assemblée plénière.

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article