En 2007, tous les catholiques sont appelés à voter et à donner au Denier de l'Eglise !

Publié le par AS

Cette année 2007 est marquée par des rendez-vous électoraux importants pour notre pays. Dans ce contexte, l’Eglise invite chaque citoyen à s’engager personnellement et à voter.


C’est le même sens des responsabilités qui doit guider les catholiques à donner au Denier de l’Eglise. En effet, donner au Denier n’est pas uniquement un geste généreux. C’est un acte responsable, on pourrait dire un devoir, pour tous les catholiques qui ont la possibilité de participer matériellement à la vie de leur Eglise.

Votre contribution est vitale au sens propre du terme : sans elle, l’Eglise ne pourrait plus accomplir sa mission. L’action de tous les prêtres et des salariés laïcs de notre diocèse dépend de votre soutien.

Vous trouverez dans votre église ou recevrez dans votre boîte aux lettres, un document présentant le Denier. Nous espérons que vous le lirez avec attention et que vous pourrez apporter votre contribution.

Nous espérons aussi que vous pourrez parler autour de vous (à des amis, parents, enfants) de cette collecte si indispensable à la vie de notre Eglise et nous aider à faire connaître la vérité : Non, l’Eglise n’est pas riche ! Non, l’Eglise ne reçoit aucune subvention (ni de l’Etat, ni du Vatican ) pour assurer la rémunération des prêtres et des salariés qu’elle emploie ! Oui, c’est seulement grâce aux dons et à la responsabilité des catholiques que l’Eglise peut vivre !

Nous comptons sur chacune et chacun d’entre vous et, d’avance, nous vous remercions.

Vous pouvez adresser vos dons soit à votre paroisse, en espèces ou par chèque libellé à l’ordre de « Association Diocésaine de Gap », soit à l’ Evêché de Gap - Maison diocésaine - BP 76 - 05003 Gap Cedex.


Juste pour rire !

Une petite pièce de 20 centimes vient de mourir. Après une vie exemplaire, elle monte au paradis, un peu inquiète du sort que lui réserve Saint Pierre. En arrivant, elle est accueillie chaleureusement par tous les anges et Saint Pierre en personne l'embrasse et l'installe sur le plus beau nuage du Paradis. On la traite comme une reine, elle-même ne comprend pas ce qui lui arrive...... Peu de temps après, c'est un billet de 500 qui passe l'arme à gauche. Le voilà aussi au paradis. Mais l'accueil est nettement plus froid et Saint Pierre lui montre un discret petit nuage en lui disant que sa place est là. Lui le billet de 500 est laissé de côté et personne ne s'occupe de lui, alors que pour la pièce de 20 centimes, tout le monde se met en 4.... Quelques temps plus tard, le billet de 500 n'y tenant plus, demande à parler à Saint Pierre : " Saint Pierre,  comment se fait-il que la pièce de 20 centimes soit traitée comme une reine et que moi, le billet de 500, je sois mis de côté ?" Et Saint Pierre lui répond : "Toi, tu t'écrases, ... on t'a pas vu souvent à la messe !"

 

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article