3.8.2.2. Réformes nécessaires des institutions internationales

Publié le par MG

Certaine que le facteur aggravant du sous-développement se trouve au sein même des mécanismes financiers internationaux, l’Eglise appelle avec vigueur à des changements et des réorientations significatives internationales :

« L’intérêt actif pour les pauvres (…) doit se traduire, à tous les niveaux, en actes concrets afin de parvenir avec fermeté à une série de réformes nécessaires. En fonction des situations particulières, on détermine les réformes les plus urgentes et les moyens de les réaliser; mais il ne faut pas oublier celles que requiert la situation de déséquilibre international décrite ci-dessus. A ce sujet, je désire rappeler notamment: la réforme du système commercial international, grevé par le protectionnisme et par le bilatéralisme grandissant; la réforme du système monétaire et financier international, dont on s’accorde aujourd’hui à reconnaître l’insuffisance; le problème des échanges des technologies et de leur bon usage; la nécessité d’une révision de la structure des Organisations internationales existantes, dans le cadre d’un ordre juridique international. » Jean-Paul II, SRS 43


Table des matières

Publié dans Actualité

Commenter cet article