3.4.8. Le libre échange au niveau international

Publié le par MG

De la même façon, l’Eglise n’hésite pas à remettre en cause le bien fondé du libéralisme économique au niveau international, notamment dans les échanges entre économies développées et sous-développées :

« La règle de libre échange ne peut plus - à elle seule - régir les relations internationales. Ses avantages sont certes évidents quand les partenaires ne se trouvent pas en conditions trop inégales de puissance économique : elle est un stimulant au progrès et récompense l’effort. C’est pourquoi les pays industriellement développés y voient une loi de justice. Il n’en est plus de même quand les conditions deviennent trop inégales de pays à pays : les prix qui se forment "librement" sur le marché peuvent entraîner des résultats iniques. Il faut le reconnaître : c’est le principe fondamental du libéralisme comme règle des échanges commerciaux qui est ici mis en question. »  Paul VI, PP 58


Table des matières

Publié dans Actualité

Commenter cet article