La directrice de Sainte Jeanne d’Arc part à la retraite

Publié le par Isabelle Cambos

Elisabeth Meyer vient de quitter en ce début d’année la direction de l’école Sainte Jeanne d’Arc. A la retraite au niveau académique, elle reste toujours active au sein du diocèse. Elle est en effet depuis quelques semaines la Directrice diocésaine en charge des écoles et collèges catholiques du département. Une mission qu’occupait jusqu’à présent Alain Thiébaut, directeur de l’école Carlhian-Ripert à Briançon.

"Au revoir Madame la Directrice", paroles d'un chant composé et chanté par les enfants

 


Une soirée organisée par la nouvelle directrice, Hélène Garnier, les instituteurs et institutrices ainsi que quelques parents d’élèves, a permis de retracer le parcours d’Elisabeth Meyer, depuis sa jeunesse marseillaise jusqu’à son poste de directrice de l’école catholique privée Sainte Jeanne d’Arc. Recrutée en 1972 par le père André Gonfard, alors Directeur diocésain de l’Enseignement catholique, elle commence l’enseignement à l’école Sainte Agnès de Tallard avant d’intégrer un an plus tard l’école de Gap où elle restera toute sa carrière.

De nombreux parents, enseignants, religieuses...

...ainsi que l'ancien président de l'OGEC, la nouvelle et l'ancienne directrices, Mgr di Falco et le Père Gonfard


Avec émotion et humour elle a fait le point sur les années passées à l’école Sainte Jeanne d’Arc, remémorant au public les moments forts, les relations de confiance et de bienveillance qui se sont instaurées aussi bien avec l’Inspection académique qu’avec la mairie de Gap.

Elisabeth Meyer a notamment rendu hommage à sœur Marie-Bénédicte Ville, religieuse de la congrégation des sœurs de Saint-Joseph, qui fut sa première directrice. Elle avait su innover l’école, en incluant un enseignement de l’anglais dès 1970, acceptant des garçons à l’école (qui était à la base pour les filles) et en passant le relais aux laïcs pour enseigner et diriger.

Elisabeth Meyer et le Père Gonfard

Le Maire de Gap (au centre) venu rendre hommage à Elisabeth Meyer


En présence de nombreux invités, dont le maire de Gap, des conseillers municipaux, des religieuses de la congrégation de la Providence , de l’ensemble du personnel de l’école, des parents d’élève, Mgr Jean-Michel di Falco a béni la salle de réunion de l’école, qui portera désormais le nom de sœur Marie-Bénédicte.

(source : Le Dauphiné libéré)

Publié dans Actualité

Commenter cet article

Anne-Marie CHAIX-OLLIVIER 13/02/2007 23:42

J'ai été élève à Sainte-Jeanne d'Arc à Gap du cours préparatoire au premier trimestre de la 7ème, à la fin des années cinquante et au début des années soixante.
J'habite maintenant à Conques dans l'Aveyron et cela me fait chaud au coeur en passant sur le site (cef) de rendre visite au diocèse de Gap, dans lequel je reviens de temps à autre visiter ma famille.
De revoir aussi le Laus où nous allions en retraite.
Maintenat que j'ai enregistré l'adresse, je reviendrai de temps en temps.
A bientôt Gap, le lieu de mon enfance et de mes racines!