Elections 2007 : l'Enseignement de l'Eglise

Publié le par AS

Devant la multiplicité des choix et des propositions qui voient le jour à l’occasion de la campagne présidentielle 2007 en France, l’Eglise entend pouvoir apporter son aide et sa contribution à chacun pour tenter d’y voir plus clair.

Forte de ses 2000 ans de confrontation à la « pâte humaine » et de méditation de l’Evangile, l’Eglise propose en effet une véritable « expertise » à tous les hommes de bonne volonté dans le domaine socio-économique : c’est l’enseignement social de l’Eglise. C’est de la contemplation toujours renouvelée du mystère du Christ, à la fois vrai Dieu et vrai homme, que l’Eglise tire son enseignement sur l’homme et la société.

Dans un esprit de service et d’aide à la décision électorale, nous vous présenterons* chaque jour (ci-dessous) des éléments clés de cet enseignement social, en prise directe avec les propositions et sujets qui sont au cœur de la campagne présidentielle déjà commencée. L’ensemble de ces chroniques sera ensuite disponible dans la rubrique
L'Eglise et les élections présidentielles.

Comme on pourra le constater, l’Eglise n’a pas à rougir de ses positionnements et fait montre d’une expertise à la hauteur des enjeux et débats actuels.

 

 

 * Sélection de citations préparée avec la collaboration de Xavier HINAULT

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Michel Arnaud 14/02/2007 20:28

Je surfe régulierement sur votre site et me réjouis de votre excellente initiative: un service d'aide à la décision électorale en prise avec les fondements notamment sociaux de l'Eglise.  J'y suis trés sensible à la fois comme chrétien et comme militant démocrate-chrétien engagé sur la circonsription de GAP et du BUECH pour  François BAYROU  et pour représenter dès juin 2007  tous les Hauts-Alpins à l'Assemblée Nationale.Jean-Michel ARNAUDMaire-Conseiller général de TALLARD

Jean-René 13/02/2007 14:46

Au milieu d'une civilisation complètement agitée dans tous les sens entre les médias omnipotents, la dictature intellectuelle, les inombrables tendances politiques, et la remise en questions de valeurs essentielles, je suis impatient de voir ce que notre millénaire Eglise pourra réussir à faire entendre, et, espérons le, à faire changer !