Au rendez-vous de l’Amour, pas d’agenda !

Publié le par Père Félix Caillet

Les portables sont éteints, les agendas ramassés…  Une fois par an, les prêtres font une pause pour un rendez-vous d’Amour. La pression demeure avant de partir : un décès et des obsèques à assurer, mille et une choses qui ne sont pas terminées !...

Dans le jardin du monastère de Ganagobie où les prêtres peuvent prier et méditer


Des prêtres du diocèse de Gap, à l’invitation de l’évêque, Mgr di Falco, ont pris la route du silence  pour se retrouver face à Dieu, face à eux.  L’abbaye de Ganagobie et ses 16 moines les accueillent cette semaine.  Même le ciel limpide et ensoleillé semble se réjouir.

Si le prédicateur ne fait pas tout, il est essentiel à la fécondité de la retraite. Le Père André Louesdon, Montfortain résidant à Auray dans le Morbihan, fait découvrir ou redécouvrir cet ami du Pape Jean-Paul II, Saint Louis-Marie Grignon de Montfort.

Il est né un 31 janvier de l’année 1673 à Montfort dans la région rennaise. Il écrit « Le traité de la Vraie dévotion à la Sainte Vierge  » en octobre 1712 et qui sert aujourd’hui de fil conducteur à cette retraite prêchée en toute simplicité par un homme qui laisse parler son cœur et sa foi : « A Jésus par Marie ». Les causeries épousent la foi de  Marie  : avec elle, se tourner vers le Père. Avec elle, suivre le Christ. Avec elle, accueillir l’Esprit. Avec elle, vivre en Eglise dans une amitié sacerdotale forte et une grande docilité. Avec Marie, avoir un cœur ouvert à la louange…. 

Vue sur la vallée de la Durance depuis l'abbaye


Au programme des journées : 7h00, la prière des Laudes suivie du petit déjeuner. Pour les plus courageux, il y aura déjà eu les Vigiles à 5 heures ! La messe rassemble tout le monde à 9 heures. Causerie d’une heure dans la matinée. Prière de Sexte à 12 heures ouvrant au déjeuner copieux. Le silence est de mise sans que le vin ne soit remisé ! Café au soleil servi par le Père Hôtelier avant la prière de None. Temps libre de méditation, de marche, voire de sieste et causerie à 16 heures peu avant les vêpres. 19 heures : dîner. 20h00, prière de complies invitant tous les cœurs à la paix intérieure pour que la nuit soit douce et bienfaisante.

La curiosité de ceux qui se demandent : « Mais que peut-on bien faire toute une semaine en silence et en retraite ? » sera en partie satisfaite. En effet, il faut le vivre pour connaître cette expérience spirituelle.

Pour autant, ces pasteurs passionnés n’ont pas oublié leurs paroissiens, les malades, en particulier. S’ils prennent le temps de retourner à la Source, c’est pour mieux satisfaire, dès leur retour, les soifs et les attentes de ceux qui leur sont confiés. Il sera toujours temps de retrouver les agendas… mais ils auront une autre couleur, celle de l’Amour. Ils retrouveront quelques plages disponibles pour la prière et la lecture. Le téléphone pourra se remettre à sonner… une voix de femme se mêlera à leur voix, celle de Marie  : « Faites tout ce qu’il vous dira ! ».

Notre-Dame de Ganagobie

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article