Pèlerinage synodal : étape d'Espérance à Guillestre

Publié le par MM

Plus de deux cents personnes étaient présentes samedi 20 janvier à la salle polyvalente de Guillestre pour préparer le rassemblement de Pentecôte, dans le cadre de la démarche synodale lancée en octobre 2005 au Laus.


Un débat participatif... loin de toute politique. Venus de l'ensemble des paroisses de l'archiprêtré Saint-Marcellin, qui correspond au Nord du département, mais aussi du Champsaur et du Gapençais, les 200 participants ont tous pris part à la réflexion diocésaine, en présence de Mgr di Falco Léandri, sur le thème de l'avenir des chrétiens dans le diocèse  : « Connaître et faire connaître le Christ , comment, pourquoi ? ».


Les trois doyennés du secteur avaient planché sur trois thèmes précis. Ceux du Briançonnais, sur l'annonce de l'Evangile chez les jeunes et les enfants, le doyenné du Guillestrois, pour les personnes en souffrance, et le doyenné de l'Embrunais, lors des sacrements de la vie.


Deux temps d'échanges étaient organisés, le matin puis l'après-midi, par petits groupes, après l'intervention de l'évêque de Gap, qui a exposé sa vision de l' Eglise de demain. Pour qu'elle retrouve le sens du beau, du vrai et du bien. « Pour moi, une journée comme celle là est pleine de réconfort, par le nombre de participants et la ferveur qui s'en dégage, a-t-il déclaré. Maintenant, avec l'équipe de pilotage du pèlerinage, nous allons voir comment élaborer un nouveau chemin ensemble. Il faut oser et être inventif face à la situation de l'Eglise aujourd'hui, dans la période difficile qu'elle traverse. Nous devons faire un diagnostique lucide, et ensuite trouver des remèdes pour que la situation aille mieux ».


Pour les participants à cette première journée de réflexion, ce fut l'occasion d'aborder en profondeur les thèmes proposés et de réfléchir sur ce qui peut être amélioré dans le diocèse dans la manière de vivre sa Foi.

Deux autres rencontres auront lieu pour préparer le grand rassemblement diocésain de Pentecôte , le 3 février à Eyguians et le 10 février à Notre-Dame du Laus.


Un reportage sur cette journée de Guillestre sera diffusé sur les ondes de RCF Hautes-Alpes à 17h30 et dimanche à 9h15. Par ailleurs, la radio diocésaine vous propose d'écouter chaque vendredi un témoignage sur cette démarche synodale à 12h15 dans l'émission "On en parle".

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article