Pèlerinage synodal : nouvelle étape

Publié le par AS

Avec la reprise des activités pastorales, le cheminement synodal reprend dans le diocèse. Cette année 2006-2007 sera une étape importante : elle doit aboutir à la remise des propositions de la famille diocésaine à la fin du Temps pascal à Mgr di Falco.


Lors de la rencontre du 2 décembre


Pour se faire, le Temps de l’Avent est déjà, depuis le dimanche 3 décembre, habité par la prière spéciale qui s’élève de toutes les églises et de toutes les communautés pour un cheminement synodal fructueux. Il est essentiel en effet pour tous les chrétiens du diocèse de Gap d’attendre d’abord de Dieu Lui-même, la grâce de suivre l’Unique Chemin qui conduit à Lui à travers nos réalités humaines : Jésus-Christ ! Noël sera pour tous alors l’aboutissement d’un cheminement derrière  l’étoile qui s’arrête au-dessus de la Crèche.

Mais déjà les organisateurs préparent les étapes suivantes. Lors d’une réunion de coordination tenue le samedi 2 décembre en présence de l’évêque de Gap, les grandes lignes ont été précisées pour ce qui va être mis en œuvre dès le mois de janvier. C’est avec Notre Dame du Laus et au sanctuaire qui lui est dédié que chacun des trois archiprêtrés aura une journée de travail autour de trois thèmes en trois ateliers. Déjà les axes fondamentaux de la réflexion sont connus : « Le connaître », « présence au monde », « unité et communion ecclésiale ». Les dates sont aussi fixées : le 20 janvier, le 3 février et le 10 février 2007.

Trois rendez-vous pour le diocèse, donc, animés à tour de rôle par chacun des archiprêtrés, avec pour souci commun la vie de la famille diocésaine au sortir de la marche synodale, sont donc proposés à tous les chrétiens, tous âges confondus ! Ces rencontres sont déjà des lieux de conversion, parce que des temps forts de communion qu’il ne faudrait pas rater : se connaître, s’écouter, et prier ensemble, consolident les bases de notre croire et vivre en Eglise.

Mgr di Falco a ainsi insisté sur la disponibilité, l’engagement et l’esprit d’ouverture de tous, afin qu’avec beaucoup d’audace émergent des propositions pastorales qui renouvellent l’Eglise et la société à Gap.

Alors en route !

Abbé Dominique YANOGO

Publié dans Actualité

Commenter cet article