« Tu traverseras la lumière », un roman du Frère Jean Mansir de Boscodon

Publié le par AS


Avec ce roman en forme de conte, le lecteur découvre  l?existence quotidienne des moines de l'Abbaye de Boscodon, telle qu'elle pouvait se dérouler aux alentours du XVI° siècle, dans la splendeur des paysages des Alpes de lumière.

Nous ne sommes plus à l'époque héroïque de sa construction, au XII° siècle, par les austères moines chalaisiens. Désormais liée à l'abbaye San Michele, dans le Piémont, elle abrite des frères à présent vêtus de l'habit noir des bénédictins, fort éloignés du Moyen Age et déjà sensibles à l?esprit de ce qu?on nommera plus tard la Renaissance.

C'est dans ce contexte qu'entre au monastère, en tant que moine convers, un tout jeune homme issu d'une famille de petits propriétaires paysans, à qui le Père Abbé donnera le nom de Théophore, qui signifie « porteur de Dieux ».

La découverte chez ce moine d'un exceptionnel don pour l'art de la peinture va bouleverser son existence et celle de la communauté monastique à laquelle il appartient. Création artistique et rencontre de l'amour humain  : ces deux puissants courants vont se conjuguer dans une percée mystique, elle aussi exceptionnelle.

Le frère Jean Mansir, dominicain, a été, entre autres, directeur des programmes de l'émission télévisée « Le jour du Seigneur » durant une quinzaine d'années.

Il est aujourd'hui membre de la communauté religieuse permanente qui réside à l'Abbaye de Boscodon, dans les Hautes-Alpes, près du lac de Serre-Ponçon.

Sa passion pour l'admirable abbatiale romane qu'il fait régulièrement découvrir aux visiteurs l'a conduit à imaginer l'histoire de ce moine, Théophore, exprimant l'envoûtant mystère de ce lieu.

« Tu traverseras la lumière », Jean Mansir - Edité par l'abbaye de Boscodon - 13 euros - 229 p.

Publié dans Actualité

Commenter cet article

Richert 20/01/2007 09:52

J'ai beaucoup aimé ce livre - mais.........
qu'est-il arrivé au jeune convers à la fin, après avoir traversé la lumière ? Je lis et relis ces dernières pages, et je ne trouve pas la solution.