Grégoire de Tallard est bien venu en Provence

Publié le par LAB

Une centaine de personnes, vendredi 20 octobre, à 18 heures, au musée départemental ont assisté à la conférence de Maxime Yevadian sur Gregoire de Tallard. Parmi l’assistance, Pierre Bernard-Reymond, Auguste Truphème, Jean-Michel Arnaud…

Grégoire de Tallard (mort en 404) serait venu de Grande Arménie en Provence et serait mort à Tallard. Un pèlerinage annuel le célèbre en septembre. Grégoire d’Amnice (puis de Tallard), existe-t-il ? Est-il possible qu’un évêque arménien vienne en Gaule à cette époque là ?

1°)  L’Arménie est évangélisée très tôt. Ses habitants ont des contacts avec tout le reste de l’empire romain, notamment en Occident (des potiers, par exemple), voire ailleurs dans le monde (une communauté chrétienne dans le Kerhala).

2°) Des mémorialistes et des chroniqueurs mentionnent la présence d’évêques arméniens dans la Gaule de la fin de l’empire romain.

3°) Des sources médiévales et modernes permettent de penser qu’il existe bien un prêtre nommé Grégoire dans la ville d’Avnic (Amnice dans les textes du XIXe siècle) aux IVe ou Ve siècles.

4°) Le nom de Grégoire est attesté à Tallard depuis la première moitié du XIVe siècle (c’est-à-dire avant même la cession du Dauphiné à la France ) , dans des textes ecclésiastiques (et en latin), conservés notamment aux archives départementales des Hautes-Alpes.

5°) La fête de Grégoire (21 septembre) n’est pas indiquée dans l’ordo du diocèse – et ne l’était pas au XIXe siècle, malgré les travaux de Mgr Depéry qui a rédigé une notice sur ce saint. Le travail du père Richard-Duchamblo sur Grégoire de Tallard sont sérieux dans la mesure où ils reprennent des sources plus anciennes dont il faut, cependant, expurger des événements n’ayant pu se dérouler (un passage à Erevan, ville n’existant pas alors, par exemple).

Il est donc possible qu’un Grégoire d’Arménie, prêtre ou évêque, soit venu en Provence : l’histoire que retient Tallard pour son saint patron n’est pas uniquement le fruit de l’imagination.

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article