3e anniversaire de la reconnaissance officielle des apparitions au sanctuaire Notre-Dame du Laus

Publié le par Diocèse de Gap et d'Embrun

Le dimanche 1er mai, près de 1000 personnes étaient réunies au sanctuaire Notre-Dame du Laus autour de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri et du père Ludovic Frère, recteur, à l’occasion du 3e anniversaire de la reconnaissance officielle des apparitions. L'événement était retransmis en direct sur RCF Alpes Provence.


A l’issue de la messe solennelle présidée par l’évêque de Gap et d’Embrun, l’un des temps forts de ce rassemblement a été la bénédiction de la chapelle du Précieux-Sang, intégralement restaurée et mise en valeur grâce aux recettes de l’album Spiritus Dei des Prêtres. Edifice emblématique du sanctuaire car construit au lieu-même où Benoîte vécut des apparitions du Christ en croix, le Précieux-Sang a été restauré à l’identique après plusieurs mois d’intenses travaux qui ont vu l’investissement de nombreux artisans locaux. Le résultat particulièrement réussi de ces travaux n’a pas manqué d’interpeller les pèlerins, mais aussi les curieux venus spécialement pour assister à la bénédiction.


2011-05-01-Laus 3194 2011-05-01-Laus 3219
 Le Père Ludovic Frère accueillant les pèlerins

Mgr Jean-Michel di Falco Léandri présidant la
célébration eucharistique

 

 

Homélie de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri,
diffusée sur les ondes de RCF Alpes Provence

  Dimanche 1er mai 2011 - Homélie Cliquez ici

 

(On excusera le problème technique
présent entre 00:30 et 01:33
et qui rend l'écoute moins facile durant cette minute-là.)

 

 

2011-05-01-Laus 3262-copie-1

 

 

 

 

 

 

2011-05-01-Laus 3271

 Les pèlerins devant la chapelle
du Précieux-Sang restaurée
 Mgr Jean-Michel di Falco Léandri bénissant
l'autel de la chapelle du Précieux-Sang

 

 

Pour s’unir à l’Eglise qui célébrait à Rome la béatification de Jean-Paul II, le sanctuaire avait organisé plusieurs activités :

  • - une adoration méditée avec des textes du bienheureux,
  • - une veillée de prière sur le thème de la Miséricorde,
  • - une exposition commentée par les séminaristes,
  • - et enfin la projection d’un résumé de la cérémonie qui a attiré près de 300 personnes dans la grande salle de conférence du sanctuaire. 

 Clin d’œil de l’histoire qui n’a pas laissé les pèlerins indifférents, c’est Jean-Paul II qui avait ré-ouvert en 1981 le procès de béatification de la fondatrice du sanctuaire, Benoîte Rencurel. La fête de la Divine Miséricorde était également célébrée ce dimanche 1er mai.

Haut-lieu de réconciliation, Notre-Dame du Laus avait organisé un dispositif de confessions adapté, proposant notamment pour la première fois des tentes de confessions extérieures. Signe que le sanctuaire a la volonté d’attirer les jeunes générations pour leur faire connaître le message et les grâces du Laus, un spectacle de marionnettes a été offert aux enfants et fort apprécié par les parents.


Seule incertitude avant le début du week-end : la météo. Elle fut finalement favorable, faisant dire aux participants que la fête était parfaite !

 

 

__________

 

 


Publié dans Actualité

Commenter cet article