Visite pastorale dans le Queyras

Publié le par AS

Mgr Jean-Michel di Falco Léandri s’est rendu en visite dans le Queyras, les 16 et 17 septembre, à l’invitation du curé, le Père Jean-Luc Grizolle, et des paroissiens du secteur. Au cours de ces deux jours, l’évêque de Gap a bénéficié d’un programme riche et intense, lui permettant de rencontrer toutes les composantes de la région : les habitants, les vacanciers de passage, les maires des communes visitées, … et de confirmer 6 jeunes Queyrassins.

Vue de Château-Queyras

Cadran solaire de l'église


Dès son arrivée dans le Queyras, à l’Est du département, Mgr di Falco a été mis au goût des animations du week-end, bloqué en plein milieu d’une étape du 4ème marathon des Etoiles, allant de Guillestre à Saint-Véran (la plus haute commune d’Europe) ! Une fois arrivé à Château-Queyras, il a été accueilli par le Père Jean-Luc Grizolle pour faire un tour de la traditionnelle foire du village, avec ses stands, son vide-grenier, ses artisans locaux présentant leurs savoir-faire… Au déjeuner qui a suivi (avec sa tartiflette géante !), étaient invitées les personnalités locales, parmi lesquelles les maires de Château-Queyras et de Molines, le Conseiller général du Canton, ou encore le commandant de la compagnie de gendarmerie. Dans l’après-midi, l’évêque et le curé ont visité l’église de Château-Queyras avant de se rendre à Molines-en-Queyras pour le reste du week-end.

Le déjeuner avec les personnalités de la commune

 

 

En fin d’après-midi, les jeunes confirmands du lendemain ont rencontré leur évêque pour un temps de dialogue. C’était l’ultime préparation pour Raphaël, Manon, Emilie, Audrey, Eva et Blandine, avant la célébration qui devait avoir lieu le lendemain. Au cours de cet échange, chacun a pu exprimer ce qu’il attendait de ce Sacrement et pourquoi il le demandait.

Rencontre avec les confirmands

Mgr di Falco et le Père Jean-Luc Grizolle

Mgr Jean-Michel di Falco s’est ensuite rendu à la mairie de Molines , où l’attendaient les paroissiens, habitants ou vacanciers, des paroisses d’Abriès-Le Roux, d’Aiguilles, d’Arvieux, de Château-Ville-Vieille, de Molines-Fontgillarde, de Ristolas et de Saint-Véran. Dans un message de bienvenue lu par l’un d’entre eux, ils ont fait part de leur joie d’avoir leur évêque parmi eux, « de lui parler comme à un proche dans un dialogue confiant », tout en exprimant « la crainte de ne pouvoir exprimer en vérité tout ce qui fait la vie chrétienne du Queyras, de ne pouvoir lui faire ressentir toutes les richesses de la vie ecclésiale dans le Queyras ». Faisant en particulier allusion au fait que cette partie du département « est un monde à part, la ‘République des Escartons’, du fait de son enclavement et de son éloignement mais aussi de par sa vie économique, sociale et familiale rythmée par l’activité touristique d’hiver et d’été », les paroissiens ont toutefois tenu à souligner leur volonté « d’exister ensemble », entre les différentes paroisses, « avec nos richesses, nos différences, nos complémentarités », « car c’est en unissant nos forces que des énergies nouvelles d’éveillent ». « Pour nous, ont-ils conclu, c’est vivre la démarche synodale à laquelle vous nous invitez : ‘Etre chrétiens dans les Hautes-Alpes, aujourd’hui pour demain’ ».

Au cours de la rencontre...

...avec les paroissiens

 

Au cours du dîner


Le dimanche matin, tout le monde s’est retrouvé dans l’église bondée de Molines, pour la célébration des confirmations. Au cours de son homélie, l’évêque a souligné l’importance pour les nouveaux jeunes confirmés, d’aller témoigner de leur foi auprès des autres jeunes qu’ils côtoient tous les jours. A l’exemple des apôtres qui sont passés de la peur à la confiance après avoir reçu l’Esprit-Saint le jour de la Pentecôte, il les a invités à ne pas avoir peur de proclamer leur foi et à répondre à la question de l'Evangile du jour : "Qui est Jésus-Christ pour vous ?".

L'église de Molines-en-Queyras

A la sortie de la messe avec les nouveaux confirmés

 

 

Photos des nouveaux confirmés :

Raphaël

Audrey

Blandine

Emilie

Eva

Manon

Publié dans Actualité

Commenter cet article