Rassemblement des paroisses catholiques de l’Embrunais et du Savinois

Publié le par AS

Jeudi 5 mai 2005, fête de l’Ascension à Saint-Sauveur

 

Le jeudi de l’Ascension offre, depuis 8 ans, l’occasion d’une journée de fête, de célébration et de rencontre aux catholiques des 14 paroisses de l’Embrunais et du Savinois. Chaque année, une commune différente accueille les autres. En 2004, Réallon était de la partie, passant le relais pour 2005 à la commune de Saint-Sauveur, en face d’Embrun, sur la rive gauche de la Durance. Situé sur un belvédère au dessus du bassin du lac de Serre Ponçon, le chef-lieu offrait un cadre splendide à ce rassemblement.

 

Au cours de la célébration de l'Eucharistie

 

Cette journée est avant tout un temps d’amitié et de foi ouvert à toutes les générations. Les maires et conseillers généraux sont également de la fête, invités par leur pair qui les accueille, Catherine Mac Veigh, maire de Saint-Sauveur. Avec son conseil municipal, les ouvriers communaux et des habitants, elle a apporté son concours à l’organisation de la journée, comme cela se fait chaque année. Ces bons rapports entre communes et paroisses témoignent du respect mutuel et de l’amitié que vivent les chrétiens au sein des communes. Le Conseil pastoral de secteur et les paroisses dites des « 4 clochers » (Crévoux, Baratier, Saint-André d’Embrun et Saint-Sauveur) avaient eux aussi apporté leur énergie pour préparer et animer cette fête.

 

Temps de préparation avant l'Eucharistie

 

Un premier temps d’animation a vu se former des petits groupes de 7 à 8 personnes pour dialoguer à partir d’une des trois fiches réalisées sur le thème de l’Eucharistie. Chaque fiche comportait un extrait de la lettre apostolique de Jean-Paul II publiée à l’occasion de cette année de l’Eucharistie « Reste avec nous Seigneur ». Il s’est agit de partager ce que chacun vit d’essentiel à la messe et d’en tirer une prière à Dieu. Les enfants et les jeunes ont eu leurs ateliers spécifiques. Ce sont les plus jeunes qui, par le chant et avec leurs foulards de couleur, ont donné le signal du début du rassemblement eucharistique.

 

Arrivée des enfants après les différents ateliers

 

Durant cette messe présidée par Mgr Jean-Michel di Falco, évêque des Hautes-Alpes,  la proclamation de la foi baptismale a été suivie de la procession des offrandes apportées par les enfants : pain béni cuit au four banal du village et pain et vin de l’Eucharistie. Au fur et à mesure de la messe, les fruits du dialogue qui l’avait précédée sont présentés sous forme de prière : avant la proclamation des textes bibliques, avant la prière du Notre Père, avant la bénédiction finale, enfants, jeunes et adultes ont nourri la prière de l’assemblée.

 

Procession des prêtres autour de l'évêque

 

Le traditionnel pain béni a été partagé à la fin de la messe, au moment où l’apéritif était offert par la Commune de Saint-Sauveur et son Comité des Fêtes. Puis le repas a été pris en famille ou entre amis, sous un chaud soleil accompagné d’un vent parfois vif. Mais rien n’a altéré le bleu du ciel. Puis vint le temps des animations libres et celui de la visite commentée de l’église de Saint-Sauveur : présentation des fresques découvertes et en cours de restauration.

 

Partage du pain bénit... 

 

... et de l'apéritif !

 

Le Père Jules Reymond, du doyenné d'Embrun

 

et Soeur Jeanne-Marie, de Boscodon

 

Le temps d’envoi a été une invitation à vivre de cet élan de la fête, de la rencontre et de l’Eucharistie, au quotidien, dans les communes et les paroisses. L’évêque a béni les participants avant que ne reprennent les jeux de boules et de cartes.

 

Visite de l'église de Saint-Sauveur...

 

...et de ses fresques magnifiques

 

Au final, cette journée a été l’occasion d’un grand rassemblement, plus de 350 personnes, de tous âges y ont pris part : journée simple, amicale et fraternelle, dans la foi au Christ Ressuscité. Déjà, chacun a pu noter le lieu du rassemblement pour le jeudi de l’Ascension 2006 : au Sauze du Lac, à l’autre extrémité du doyenné, dans un autre cadre de montagnes et d’eau, promesse d’un autre beau moment à partager.

 

Père Jean-Pierre Oddon

Curé d’Embrun

 

Echos repris par le Dauphiné libéré du 8 mai :

 

"Albert, de Saint-Sauveur a été omniprésent pour assurer la réussite de cette rencontre. On a pu le voir organiser le stationnement des véhicules, servir l'apéritif et il avait, avec des amis, préparé le pain. Nous avons pétri, façonné et cuit les pains au four communal en une demi-journée, précise-t-il modestement... mais la journée avait commencé dès 3 heures du matin ! Albert participe à la rencontre tout simplement parce qu'il est de Saint-Sauveur : ça me fait plaisir que l'évêque vienne ici, ça dépasse l'aspect religieux, on est satisfait de le voir.

La présence d'Aurélien, Jean-Baptiste, Mathieu et Thomas, quatre jeunes, est liée à leurs convictions religieuses. La fête de l'Ascension est un temps fort de la foi, et on est content de se retrouver entre copains. L'évêque n'est pas endormant, il est direct et sa présence nous a motivés pour venir".

 

 

Publié dans Actualité

Commenter cet article