Le diocèse de Gap rouvre son séminaire... pour l'été !

Publié le par AS

Grâce à la générosité et à la disponibilité de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri, une centaine de séminaristes et formateurs du Collège pontifical international Maria Mater Ecclesiae de Rome profite du magnifique cadre qu'offre l'ancien petit séminaire du diocèse de Gap, devenu le Foyer Saint-Louis, pour passer un mois de vacances dans le département.

Le groupe de séminaristes autour de Mgr di Falco au Foyer Saint-Louis

 


Dans cette ambiance de montagne, où tout invite à l'union avec Dieu, le groupe de séminaristes en provenance de 25 pays différents, mène la vie propre au séminaire faite de prière, travail, repos, vie commune et de sport. Profitant de leur séjour en France, ils consacrent trois jours par semaine pour prendre des cours de français et bien entendu pour visiter des lieux importants de l'histoire et de la vie chrétienne du pays, ainsi que pour participer à la vie ecclésiale du diocèse en concélébrant la messe dans différentes paroisses, notamment à la Cathédrale de Gap, aux Cordeliers et à la Cathédrale d'Embrun.

Les séminaristes ont eu ou vont avoir ces prochaines semaines, l'opportunité de visiter les villes d'Avignon, Marseille, Annecy, Lyon et Grenoble. Ils se sont également rendus en pèlerinage aux sanctuaires mariaux de La Salette et de Notre-Dame du Laus, où ils ont célébré les 15 ans de la fondation de leur école, le 15 juillet dernier. L'accueil chaleureux du recteur du Laus leur a permis d'apprécier ce lieu que l'évêque nous a présenté très justement comme le « poumon spirituel du diocèse  ». Mgr Jean-Michel di Falco a également demandé au Père Pierre Fournier, responsable de la formation permanente du diocèse et ancien du Foyer Saint-Louis , de présenter la vie de l'Eglise dans les Hautes-Alpes et en France.

Le groupe de séminaristes devant la basilique de Notre-Dame du Laus

 


Fondé comme une réponse à un souhait du pape Jean-Paul II, le Collège pontifical international Maria Mater Ecclesiae de Rome est un centre de formation pour des séminaristes diocésains dirigé par la congrégation des Légionnaires du Christ , dont le principal objectif est la formation de futurs formateurs de séminaire. Durant ses 15 premières années d'existence, ce collège a déjà donné 140 prêtres à l'Eglise dont le plus grand nombre collabore à la formation dans leur diocèse d'origine. Aujourd'hui, cette école accueille 220 séminaristes en provenance de 90 diocèses de 29 pays.

La période d'été est une précieuse opportunité de formation et c'est pour cette raison que l'équipe d'encadrement du Mater Ecclesiae s'efforce d'offrir aux jeunes séminaristes un riche programme estival où sont réunis le repos, l'enrichissement culturel, la vie commune et fraternelle, et la vie de séminaire.

Rencontre de l'évêque de Gap avec les séminaristes

 


Parmi leurs nombreuses activités, le groupe de séminaristes de Rome a voulu montrer sa gratitude à la communauté chrétienne de Gap, en remplaçant la croix  du Pic de Charance qui avait été détruite par la foudre, offrant ainsi ce simple geste à Dieu en le priant qu'Il fasse naître des vocations dans le diocèse de Gap et dans toute la France.

Bénédiction de la plaque pour la croix de Charance

Prière autour de la croix une fois installée


Lors d'une visite aux séminaristes, Mgr di Falco a béni la plaque en bois (réalisée et offerte à cette occasion par un ancien du Foyer Saint-Louis ) posée sur la croix et qui porte l'inscription du premier verset du psaume 8 : « O Seigneur notre Dieu, qu'il est grand ton nom par toute la terre ! ». A l'issue de sa rencontre avec les séminaristes, l'évêque de Gap a indiqué avec humour que tous ceux qui souhaiteraient exercer un jour leur ministère dans le diocèse seraient les bienvenus !

                     Père Pierre
                     Formateur


Pour visualiser l'album photo du montage de la croix de Charance, cliquez ici ! :
100 séminaristes du monde entier à la rencontre de Dieu sur la montagne...

 

 

 

 

 

 

Publié dans Actualité

Commenter cet article