Samedi, 4e semaine de Carême : Quel pouvoir Dieu a-t-il dans ma vie ?

Publié le par Diocèse de Gap et d'Embrun

Puissance de la Parole de Dieu - Jean 7, 40-53

 

Parmi les gens de la foule qui avaient écouté Jésus, les uns s’exclamaient : vraiment, voici le Prophète ! D’autres disaient : le Christ, c’est lui ! D’aucuns encore : le Christ pourrait-il venir de la Galilée ? L’Ecriture ne dit-elle pas qu’il sera de la lignée de David et qu’il viendra de Bethléem, la petite cité dont David est originaire ? C’est ainsi que la foule se divisa à son sujet. Quelques-uns d’entre eux voulurent l’arrêter Toutefois, personne ne mit la main sur lui. Les gardes revinrent trouver les grands prêtres et les Pharisiens qui leur dirent : pourquoi ne l’avez-vous pas amené ? Les gardes répliquèrent : jamais homme n’a parlé comme cet homme. Les Pharisiens leur dirent : cuiriez-vous donc été abusés vous aussi ? Parmi les notables ou parmi les Pharisiens, en est-il un seul qui ait cru en lui ? Il y a tout juste cette masse qui ne connaît pas la Loi, des gens maudits. Mais l’un d’entre les Pharisiens, ce Nicodème qui naguère était allé trouver Jésus, dit : notre Loi condamnerait-elle un homme sans l’avoir entendu et sans avoir pris connaissance de ce qu’il fait ? Ils répliquèrent : serais-tu de Galilée, toi aussi ? Cherche et tu verras qu’aucun prophète n’est originaire de Galilée. Ils s’en allèrent chacun chez soi.



Quel pouvoir Dieu a-t-il dans ma vie ?

 

Tant de déclarations déversent des paroles pieuses et creuses. Tant de discours cérémonieux prononcés par ceux que Nietzsche traitait de solennelles nullités. Or, voici Jésus, un homme qui parle comme Dieu. Qui peut ordonner comme lui à la tempête : « Calme-toi » ? Médusés, les apôtres... Qui peut ordonner à un paralysé : « Lève-toi et marche » ? Epoustouflés, les Pharisiens... Qui peut faire asseoir une foule affamée pour lui offrir le pain multiplié ? Estomaqués, les gens... Vous voulez plus fort ? Qui peut s’adresser à un mort dans son tombeau : « Sors » ? De quoi être sidéré...

Parole efficace, elle exécute sur le champ ce qu’elle prononce, car elle n’est pas extérieure à Dieu. Jésus l’incarne. Pas étonnant que les gardes des chefs du peuple soient stupéfaits : « Jamais, disent-ils, un homme n’a parlé comme lui. » Sauf Dieu ! Dès le commencement, il avait pris la parole : « Que la lumière soit. » Elle fut.

Ces gardes émerveillés par la puissance de la parole de Jésus sont pourtant des incroyants. Les disciples de Jésus, eux aussi, l’étaient encore pour une part. Lors de la tempête apaisée, Jésus ne leur dit-il pas : « Hommes de peu de foi » ? Dans ce cas précis, cette appellation contrôlée à l’époque, désignait les incroyants.

On n’a pas assez de jours dans une existence pour reconnaître ce que Dieu peut faire dans notre vie. Quels que soient votre urge et vos certitudes, il n’est pas trop tard pour vous demander : quel est donc ce Dieu à qui j’ai donné ma foi ? Que changer pour qu’il transforme ma vie ?

 

Père Pierre Talec, 64 regards sur Jésus, Editions Salvator, 2005, 17 €, ISBN 2-7067-0415-2

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article