L'ère de la communication au Burkina Faso

Publié le par Diocèse de Gap et d'Embrun

Le Père Dominique Yanogo, accueilli dans le diocèse de Gap et d'Embrun pendant quelques mois au cours de l'année 2007, vient de sortir une version abrégée de sa thèse soutenue en juillet 2006 à l'université de Strasbourg.
Nous lui souhaitons bon ministère dans son Burkina Faso natal.




Quatrième de couverture :

 

Nous sommes invités à une visite pastorale du Burkina Faso à l’ère de la communication. C’est une visite guidée par un habitué du monde de l’information et de la communication, qui est aussi un pasteur, un prêtre catholique, docteur en théologie de l’université de Strasbourg, et qui aime aussi passionnément et l’Eglise et le Burkina Faso son pays.

 

Le XXIe siècle selon de nombreux observateurs sera celui du religieux. Ils sont aussi nombreux à le qualifier de siècle de la culture médiatique. La conjugaison des paramètres « Eglise » et « médias » nécessite un recours à l’actualité historique de notre époque qui est couramment appelée l’ère de la communication. La référence à un contexte spécifique donne à une telle approche l’avantage d’éviter des généralisations. Le choix du Burkina Faso est donc à la fois une restriction méthodologique qu’une exigence de vérité historique.

 

La Théologie pratique est en effet la méthode disciplinaire utilisée dans cette recherche. Elle conduit le chercheur, de l’expérience, comme lieu théologique, à la pratique, comme terrain d’application, en passant par la réflexion soutenue par toutes les sciences susceptibles d’éclairer ses conclusions. Le choix du contexte trouve là sa justification majeure.

 

Les défis et les enjeux de l’information et de la communication sont nombreux qui se dressent déjà, même dans ce petit pays de l’Afrique de l’Ouest. L’avènement des nouvelles technologies, accéléré par une politique volontariste qui met en place des stratégies de développement de l’infrastructure nationale de l’information et de la communication, ne sera pas sans incidence sur la société burkinabé et donc sur la pastorale de l’église locale. Les défis sociaux sont aussi des défis pastoraux.

 

Le contexte du Burkina Faso et l’actualité de la nouvelle culture vont donc ensemble interpeller l’Eglise dans la Pastorale qu’elle y conduit. L’auteur nous met en devoir de les entendre, de les analyser, et de proposer des réponses pertinentes à cette interpellation, le plus tôt possible.

 


______

 

Voir aussi l'article de SIGNIS (Association catholique mondiale pour la Communication) en cliquant ci-dessous :
Dominique Yanogo

Voir la présentation du livre et la possibilité de le commander en cliquant ci-dessous :
Editions de Paris

Publié dans Actualité

Commenter cet article

a. kolly 07/03/2009 10:57

L'annonce de la parution de ta thèse, même en résumé, est une belle nouvelle. Félicitations Dominique. Dans des pays et des continents différents, avec des cultures qui ne se ressemblent pas même si elles sont prêtes à s'interpeller mutuellement, il est sûr que "l'ère de la communication" va nous rapprocher de manière saisissante. Encore faut-il que le voeu que le Pape nous adresse pour le prochain dimanche des médias se réalise :
"Il faut en outre se préoccuper de faire en sorte que le monde numérique soit un monde vraiment accessible à tous. Quel grave préjudice pour l’avenir de l’humanité, si les nouveaux moyens de communication, qui permettent de partager des connaissances et des informations de manière plus rapide et efficace, n’étaient pas accessibles à ceux qui sont déjà économiquement et socialement marginalisés ou s’ils contribuaient seulement à creuser l’écart qui sépare les pauvres des nouveaux réseaux qui se développent au service de l’information et de la socialisation humaine."Mais nous ouvrions déjà des pistes au CREC-AVEX. Avec mes bons souvenirs et mes amitiés.A. Kolly