Rappel à Dieu du Chanoine Jean-Baptiste Brochier

Publié le par Diocèse de Gap et d'Embrun

Souvenez-vous dans vos prières de Monsieur le Chanoine Jean-Baptiste Brochier, rappelé à Dieu à l'âge de 86 ans, en sa 62e année de sacerdoce. Il s'est éteint le lundi 26 janvier 2009, à l'Adret, à 6h00 du matin. Ses obsèques ont été célébrées le mercredi 28 janvier 2009, à 15h00, à l'église Saint-André les Cordeliers. Son corps repose maintenant au cimetière de Montmaur.

 


Monsieur le Chanoine Jean-Baptiste Brochier célébrant la messe

en la chapelle Sainte Philomène, à Montmaur


Monsieur le Chanoine Jean-Baptiste Brochier était le fils de Joseph et d’Alexandrine Brochier (née Mézencq). Né à Montmaur le 6 septembre 1922, il fut été ordonné prêtre le 19 octobre 1947.

Professeur à la Maîtrise de Notre-Dame du Laus, au début de son ministère, il reçu très vite la charge de la paroisse d’Avançon, en septembre 1948.
En 1950, il devenait vicaire économe aux Crottes et à Saint-Jean des Crottes, fonction qu'il exerça pendant cinq ans, avant d'être nommé responsable de la paroisse de Crévoux, en octobre 1955.
Par la suite, il avait été successivement nommé, curé de Ribiers (1959) et curé de La Saulce (1968). Il avait également été délégué diocésain pour la formation des jeunes prêtres.
En octobre 1971, il recevait la responsabilité de la Fraternité des Malades. Puis successivement déchargé de certaines de ses fonctions, il avait été nommé à la paroisse de Notre-Dame du Laus au titre de chapelain du Sanctuaire (1993), puis curé des paroisses de Saint-Etienne-le-Laus et Avançon (1994).
Il avait été chargé de l’accompagnement spirituel de la Fraternité dominicaine du diocèse en mai 1995.
Il reçu le titre de Chanoine de la cathédrale de Gap en octobre 2005.


Messe de funérailles en l'église Saint-André les Cordeliers

Réunie autour de l'évêque et des prêtres du diocèse, la communauté chrétienne était rassemblée afin de prier pour le repos de l'âme du Chanoine Brochier, lors de la messe de funérailles célébrée à son intention, avant d'accompagner son corps, au cimetière de Montmaur, pour son dernier voyage.  




  












_______________




___________



PSAUME 129

Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur,
Seigneur, écoute mon appel !
Que ton oreille se fasse attentive
au cri de ma prière !

Si tu retiens les fautes, Seigneur,
Seigneur, qui subsistera ?
Mais près de toi se trouve le pardon
pour que l’homme te craigne.

J’espère le Seigneur de toute mon âme ;
je l’espère, et j’attends sa parole.

Mon âme attend le Seigneur
plus qu’un veilleur ne guette l’aurore.
Plus qu’un veilleur ne guette l’aurore,
attends le Seigneur, Israël.

Oui, près du Seigneur, est l’amour ;
près de lui, abonde le rachat.
C’est lui qui rachètera Israël
de toutes ses fautes.


___________


Sainte Marie, Mère de Dieu,

priez pour nous, pauvres pécheurs,

maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

___________


Publié dans Actualité

Commenter cet article

CHARLES BESSONNET 02/02/2009 11:55

Sincères condoléances à Monseigneur à la suite du décès d'un de ses  pretres de mon age pour lequel je prie en union avec tout le diocese. Un autre contemporain, que Mgr de Falco a connu à Rome, vient de mourir: Mgr Lucien LEFEUVRE, du diocèse de Rennes, minutante de  la Secrétairerie d'Etat. Je m'incline sous la bénédiction du pasteur que je félicite et que je remercie pour sa déclaration que je viens de lire et d'écouter.Charles Bessonnet, vicaire général émérite de Porto-Santa Rufina