Assises nationales de la Santé, les 13, 14 et 15 novembre 2008, à Lourdes

Publié le par Diocèse de Gap et d'Embrun

Compte-rendu d'Elisabeth Guy (déléguée diocésaine de la Pastorale de la Santé, diocèse de Gap et d'Embrun), sur les Assises nationales de la santé, des 13, 14 et 15 novembre à Lourdes

 Les représentants de la Pastorale de la Santé du diocèse, à Lourdes


Dignité de l'homme, Chemin de vie

Tel était le thème des 1ères Assises nationales de la Pastorale de la Santé, les 13, 14 et 15 novembre 2008.

2000 acteurs de la santé se trouvaient réunis à Lourdes :

⇒    pour faire mémoire
           du 60e anniversaire des Aumôneries d'hôpitaux
           du 50e anniversaire de la Pastorale des personnes handicapées
           du  25e anniversaire de la Pastorale de la santé

⇒    pour analyser les questions nouvelles qui émergent aujourd'hui dans le monde de la santé

⇒    pour définir les nouvelles orientations pastorales qui seront proposées à nos évêques


Notre diocèse était représenté par :

Élisabeth Fortoul et Mara Giachino, aumôniers d'hôpitaux à Gap et Briançon, Pascale Manificat, Claudine Parisot, Sr Michèle Perrey et Sr Thérèse Rasoamalala, responsables d'équipes, le père Félix Caillet, en tant que prêtre référent, et Elisabeth Guy, déléguée diocésaine.

Ces trois jours denses et riches nous ont permis de rencontrer, de partager. Les intervenants de très grande qualité nous ont informé, enseigné, fait chanter. Cela dans un étrange bien-être où l'humour toujours présent nous a permis de tout prendre sans trop de peine !

Mais ces trois jours étaient aussi une rencontre en Église, c'est à dire qu'au delà des échanges sur les pratiques en pastorale, ce grand rassemblement a été le signe de notre communion en Jésus-Christ pour aller à la rencontre de nos frères.

Tenir les 1ères Assises de la santé à Lourdes où la présence des malades tout au long de l'année nous redit la force qu'ils viennent chercher en ce lieu  sous le regard de la Vierge Marie, c'était aussi réaffirmer que prendre soin de quelqu'un, c'est être attentif à sa personne et la respecter. C'est l'attitude constante du Christ, c'est l'attente de tous ceux qui souffrent.

Nous voilà plus fortes pour aller à la rencontre de l'autre !

Elisabeth Guy
                                                    DDPS



























_________________________








Publié dans Actualité

Commenter cet article