Journée diocésaine de la jeunesse

Publié le par AS

Une cinquantaine de jeunes du diocèse de Gap se sont réunis les 8 et 9 avril à l'invitation de Mgr Jean-Michel di Falco, à l'occasion des Journées diocésaines de la jeunesse. Celles-ci avaient été lancées par Jean-Paul II il y a 20 ans pour permettre aux jeunes de se retrouver chaque année en diocèse entre deux Journées mondiales (JMJ). Voici quelques photos de ce rendez-vous, agrémentées d'un compte-rendu du vicaire général, le Père Félix Caillet.  

Dès 7 heures, dimanche matin, une trentaine de jeunes, en majorité des lycéens, ont repris l'itinéraire emprunté pour le Rassemblement diocésain en octobre dernier. Quoi de mieux en temps de Pèlerinage synodal ! Ils sont partis du Sanctuaire Notre Dame du Laus pour la Cathédrale de Gap où Mgr Jean-Michel di Falco les attendait pour la célébration des Rameaux.

      


Ces jeunes avaient passé la soirée du samedi au Laus. Ils s’étaient remémorés ce moment grandiose de fête du mois d’octobre grâce à un montage vidéo réalpar KTO.  Dans la soirée, leur évêque leur avait rappelé leur place dans cette Eglise des Hautes-Alpes tout en précisant qu’elle ne cherchait pas à les récupérer à tout prix. C’est leur liberté. Ils sont aimés de Dieu et de l’Eglise, et leur vocation est d’aimer à leur tour.

Le Père Andrzej, le Père Caillet et quelques jeunes...

... réunis pour parler de l'Encyclique "Deus Caristas est"


En cela, l’encyclique du Pape Benoît XVI, dont une brève présentation leur a été faite, ne s’appuie pas sur des interdits, mais sur la conscience que Dieu est Amour, qu’il aime chacun par élection comme il a choisi Marie et sur l’appel pressant à aimer, d’un amour où l’on reçoit  et où l’on se donne.

La soirée a ensuite été longue comme il se doit ! Moment de rencontre, de connaissance (surtout pour ceux et celles qui vont passer une semaine à Rome prochainement), moment de détente mais aussi de prière avec un long temps d’adoration du Saint-Sacrement.

 


Et pourtant… dès 7 heures, le dimanche, ils se sont mis en route ! Cathédrale pleine malgré la pluie ! L’orchestre des jeunes et leur animateur ont aidé l’assemblée à prier tout au long de cette Eucharistie commémorant l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem.


Au cours de son homélie, Mgr di Falco a rappelé le côté dramatique de l’événement d’il y a deux mille ans. Mais ce qui s’est passé hier, se passe encore aujourd’hui, c’est le même drame, a-t-il précisé. Faisant allusion à l’actualité qui touche plus particulièrement les jeunes, il leur a demandé de ne pas se laisser manipuler. « Sachez toujours pourquoi vous manifestez, pourquoi vous vous manifestez ». S’adressant ensuite aux adultes, il leur a proposé cette réflexion : « Quand les jeunes ne trouvent pas leur place dans la société, ils manifestent. Quand ils ne la trouvent pas dans l’Eglise, ils la quittent ! »…

     Au cours du repas...

... servi après la messe des Rameaux


    


Les futurs pèlerins de Rome se sont ensuite retrouvés un moment pour peaufiner les derniers préparatifs.  Et la réflexion s’est poursuivie au Royal  sur « vivre sa foi dans les réalités de la vie économique et sociale ».

C’est toujours bien court, mais d’année en année, la présence des jeunes est plus grande et plus visible.

Père Félix Caillet
Vicaire général


Aperçu d'un moment de prière animé par le Père Sébastien Dubois

 

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article