"Ce sera ma B.A. de la journée"...

Publié le par Diocèse de Gap et d'Embrun

Les Scouts et Guides de France désirent rendre hommage à Amédée Para. A cette occasion, une Messe sera célébrée à l'église Saint Roch, le samedi 25 octobre 2008 à 18h00.


Stèle Amédée ParaLe jeune Amédée Para



Amédée Para, né en 1926, faisait partie du 2e Groupe SDF de Gap pendant la guerre où il fut éclaireur puis routier.

En 1944, il assura dans les Hautes-Alpes des liaisons avec le maquis du Champsaur. Désireux de participer aux opérations qui avaient débuté avec le débarquement, le 6 juin 1944, il regagna ce maquis le 15 juillet. Deux jours plus tard, au cours d'un accrochage avec une patrouille allemande, deux groupes de résistants risquaient d'être coupés lors du repli. Il proposa de tenter une liaison pour prévenir les camarades de la manoeuvre. "Ce sera ma B.A. de la journée" dit-il.
Après avoir fait quelques mètres il fut immédiatement repéré et abattu.


Stèle Amédée ParaA l'entrée du hameau de la Laye, au dessus de Gap, une stèle est dressée en l'honneur de son geste


Le 26 octobre 1944, Amédée Para reçu, avec un autre jeune, Henri Vallon, 23 ans, les honneurs des habitants de Gap.

Son acte de bravoure fut cité à l'ordre de l'Armée :

" Magnifique Scout de France, bien que venant de rejoindre les F.F.I., a tenu à participer avec son unité au combat de Laye, le 17 juillet 1944. A pris sur lui d'assurer une mission très dangereuse, est parti sous un feu d'armes automatiques ".

" Mortellement frappé à dix-huit ans, son sacrifice illumine d'une gloire impérissable les Scouts de France et son exemple rayonnera à jamais sur tous nos jeunes " .


Afin de commémorer son geste, les jeunes Scouts et Guides d'aujourd'hui désirent se mettre sous son patronage et lui rendre hommage, lors de la messe qui sera célébrée ce 25 octobre. Ils sont bien décidés à suivre l'exemple spirituel laissé par ce jeune Gapençais, apprécié pour son enthousiasme et son sens du service, mort pour la France à Laye-en-Champsaur, à l'âge de 18 ans, et qui désirait simplement suivre Celui qui est venu non pas pour être servi mais pour servir.

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article