Mgr di Falco au Conseil pontifical pour les communications sociales à Rome

Publié le par AS

Du 13 au 23 mars dernier, Mgr Jean-Michel di Falco Léandri a rempli ses tâches de président du Conseil pour la communication de l’ Eglise de France , se rendant successivement à Rome pour diverses réunions. A cette occasion, il a été nommé, en plus de ses charges actuelles, président de la Commission  Episcopale européenne pour les médias.

Lors de son séjour à Rome, l’évêque de Gap a participé à la réunion du comité exécutif de la Commission  Episcopale européenne pour les médias (CEEM). C’est un organisme lié au Conseil des Conférences épiscopales d’Europe (CCEE) qui regroupe toutes les conférences épiscopales européennes dont le siège est à Saint-Gall en Suisse. Il compte actuellement 34 membres.  

Au terme de la réunion de la CEEM, Mgr di Falco a été élu président de cette commission pour succéder à Mgr Peter Henrici SJ, évêque auxiliaire de Coire (Suisse) qui parviendra au terme de son mandat en octobre prochain. Cette élection ne prendra effet qu’après approbation de l’assemblée plénière de la CCEE qui se tiendra à Saint-Pétersbourg en octobre 2006.

Mgr Peter Henrici, l'actuel président du CEEM

Outre les réunions régulières des groupes linguistiques, la CEEM se réunit en assemblée plénière tous les quatre ans. Y participent les évêques responsables des médias des Conférences épiscopales d’Europe. La dernière assemblée a eu lieu à Varsovie en septembre 2005.

A la suite de cette rencontre, Mgr Jean-Michel di Falco a participé au Conseil pontifical pour les communications sociales, en tant que consulteur. Cette rencontre rassemble des représentants des épiscopats de l’Eglise qui est dans le monde ainsi que les responsables des organismes internationaux chargés des médias. C’est l’occasion de faire un large tour d’horizon de la situation dans les différents pays et continents et d’avoir un rapport sur les activités du conseil Pontifical présidé par Mgr John Foley. Cela suite à une année riche en événements : la mort et les funérailles du pape Jean-paul II et l’élection et l’inauguration du pontificat du Pape Benoit XVI.

Les membres du Conseil pontifical, ...

...au cours d'une des sessions de travail


Cette année le thème de la réunion était centré sur l’approfondissement du dernier document du pape Jean-Paul II « Un rapide développement ». Au cours de la réunion un congrès a été annoncé. Celui-ci se déroulera en octobre 2006 à Madrid et aura pour thème : « Les télévisions catholiques ».

L’assemblée s’est achevée par une audience avec le pape Benoit XVI. Celui-ci s’est montré bien informé des événements qui touchent actuellement la France. Lorsque Mgr Jean-Michel di Falco s’est approché pour saluer le Saint-Père celui-ci lui a dit : « Comment va la France  ? Il y des problèmes dans les universités, les jeunes s’inquiètent ! ».

Au cours de son discours, le pape a affirmé que pour les professionnels de la communication, le bien commun doit passer avant le bénéfice. Il a par ailleurs présenté le « défi » d’encourager les communications sociales et l’industrie du divertissement à défendre la vérité et promouvoir la paix. « Comme vous le savez, a-t-il déclaré, un tel engagement exige un courage de principe et une détermination de la part de ceux qui sont propriétaires et de ceux qui travaillent dans l’industrie extrêmement influente des médias, pour faire en sorte que la promotion du bien commun ne soit jamais sacrifiée au profit de la quête personnelle de bénéfice ou d’un programme idéologique avec peu de responsabilité publique ».

Mgr Jean-Michel di Falco à l'occasion de l'audience avec Benoît XVI


A l’issue de ces réunions, Mgr Jean-Michel di Falco est rentré sur Paris, où il a participé à un colloque organisé par la Conférence des avocats du barreau de Paris sur le thème : La parole aujourd’hui. Il avait été invité à intervenir dans le cadre d’une table ronde sur « la Parole sacrée » avec, comme participants, le Rabbin Haïm Korsia, Youssef SEDDIK, et le Père Guy Gilbert. Pour lire son intervention, cliquez ici.

Jean-Claude Magendie intervient au cours du colloque, entouré à sa droite par Georges Kiejman, et à sa gauche, François Gibault


Enfin, le week-end dernier, l'évêque de Gap s’est rendu de nouveau à Rome à l’occasion du consistoire pour la création de nouveaux cardinaux, parmi lesquels deux Français, Mgr Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux et président de la conférence des évêques de France et le Père Vanhoye, jésuite. Ancien condisciple de séminaire de Mgr Ricard, Marseillais comme lui, Mgr Jean-Michel di Falco était présent (pour lire les discours, cliquez ici). Voici les photos des deux nouveaux cardinaux français :



Le cardinal Albert Vanhoye
 
Le cardinal Jean-Pierre Ricard avec Mgr di Falco
   
Le cardinal Jean-Pierre Ricard après avoir reçu la "barette cardinalice" des mains de Benoît XVI

Publié dans Actualité

Commenter cet article