ND de Lourdes : Visite de Mgr di Falco à l'hôpital de Gap

Publié le par AS

Ce samedi 11 février, en la fête de Notre-Dame de Lourdes et à l’occasion de la Journée mondiale des malades, Mgr Jean-Michel di Falco Léandri a célébré la messe à l’hôpital de Gap avec les équipes animatrices de l’aumônerie. Il a également visité les malades qui le souhaitaient et rencontré des responsables de l’hôpital pour évoquer la nécessité d’un local pour les célébrations liturgiques. Voici quelques extraits de son homélie.

Les animatrices de l'aumônerie de l'hôpital


« Un lépreux vient trouver Jésus, il est défiguré. Il est mis au ban de la société qu'il doit fuir absolument selon la loi de l'époque. Or, il s'approche de Jésus, certain de n'être pas repoussé. Il crie l'une de plus belles phrases de l'Évan­gile : Si tu le veux, tu peux me purifier.

Jésus est touché par tant de foi et de délicatesse. Il sent mon­ter en lui une immense compassion pour ce malheureux. Jésus a mal du mal de l'homme. Il touche le lépreux. Avec autorité, il dit : « Oui, je le veux. Sois guéri ! »

Mgr di Falco et le Père Jean-Michel Bardet, au cours de la célébration


Comme le lépreux, gardons la foi ! Qui de nous n'est pas un peu  lépreux ? Qui peut affirmer qu'il ne se sent pas coupable par rapport à l'amour ? Ne sommes-nous pas toujours en deçà de l'amour ? Nous aimons mal ou nous n'aimons pas assez. Ce péché ne nous colle-t-il pas continuellement à la peau, comme une lèpre parasite ? N'est-­il pas ce mal qui enlaidit notre cœur et notre regard ? Qui donc n'a pas besoin d'être purifié ?

Reconnaissant notre lèpre, imitons le lépreux. Comme lui, allons vers le Christ avec une confiance éperdue, une certitude absolue de rencontrer la miséricorde de Dieu incarnée. Comme le lépreux, goûtons la joie d'être totalement pardon­nés ».


                            + Jean-Michel di Falco Léandri

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article