Visite de Mgr di Falco à Monétier-les-Bains

Publié le par AS

L'église paroissiale de Monétier-les-Bains, situé au Nord-Est du département des Hautes-Alpes, à quelques kilomètres de Briançon, était comble, samedi soir. Habitants de la commune et des environs et vacanciers habitués ou de passage se sont retrouvés le temps d’une messe et d’une rencontre avec l’évêque de Gap, Mgr Jean-Michel di Falco Léandri. Le Conseil paroissial, son curé, le Père Paul Engilberge, ainsi que son vicaire, le Père Jean-Pierre Mollon, avaient préparé cette visite avec beaucoup de soin et de cœur.

 


Avant la célébration de la messe, l’évêque a rencontré le Conseil paroissial, permettant d’approfondir avec eux divers points liés à la paroisse et à l’Eglise qui est dans les Hautes-Alpes. Parmi ceux-ci, ont été abordés notamment le thème du pèlerinage synodal, ainsi que la préoccupation des chrétiens face au manque de prêtres. Il en est ressorti l’importance de la présence du prêtre dans une communauté paroissiale : « il n’y a pas de communauté sans eucharistie ». Pour Mgr Jean-Michel di Falco, « Dieu appelle toujours autant mais c’est nous qui restons sourd à ses appels ». D'où l'importance, a-t-il ajouté, de préparer des équipes de laïcs qui prennent en charge tout ce qui peut permettre à la communauté de vivre sa Foi.


Au cours de la messe, l’évêque de Gap a proposé une méditation à partir de l’Evangile du jour, qui permettait de découvrir ce qu'était une journée de la vie du Christ. Commencée très tôt le matin par la prière, puis rencontre avec les autres, accueil des plus démunis, formation de ses apôtres...


Le Monêtier-les-Bains compte un peu plus de 1200 habitants permanents et cette population est multipliée par 10 pendant les saisons touristiques. Quatre paroisses, six églises, quinze chapelles de montagne où est célébrée la messe une fois par an, et un musée d'art sacré dans l'ancienne église Saint-Pierre constituent le patrimoine religieux de la commune.

La pastorale du tourisme tient une place importante dans ce secteur paroissial. Deux personnes participent aux réunions diocésaines. Cette année, la démarche s'est orientée vers les pèlerinages d'été dans les chapelles de montagne (13 sont concernées sur la paroisse !).


L'envoi à l'issue de la messe par Mgr di Falco

(photos et vidéos : Martin Groisne )

Pour l'amour du Monêtier

Lorsqu'on évoque le Monêtier-les-Bains on pense, aussitôt, sources d'eau chaude, tourisme d'été, saison de ski, troupeaux de vaches et moutons, truites des torrents, chamois des cimes, trois cents jours de soleil par an, des habitants accueillants dotés de l'humour particulier aux gens des hautes montagnes.
Mais, le Monêtier, c'est aussi une prodigieuse histoire millénaire marquée par un tournant au milieu du IXème siècle.
Ce tournant nous le devons à saint Eldrade, son miracle des serpents, les quatres chapelles et le monastère qu'il fit construire en notre bourg. Par la grâce de saint Elrade la romaine Sanatio devint, alors, le Monêtier.

Que saint Eldrade
Veille toujours
Sur notre bourg

Père Paul Engilberge

 

 

Publié dans Actualité

Commenter cet article