Samedi 8 mars, "Tends la pièce au Christ !"

Publié le par AS

Le Christ, autrement dit la miséricorde céleste, vient chaque jour à la porte de ta maison : non seulement spirituellement en ton âme, mais aussi matériellement en ta maison. Car chaque fois qu’un pauvre accède à ta maison, c’est sans aucun doute le Christ qui vient, lui qui a dit : « Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits, c’est à moi que vous l’avez fait ». N’endurcis donc pas ton cœur : tends la pièce au Christ, toi qui désires recevoir de lui le Royaume ; tends-lui une bouchée de pain, toi qui désires recevoir de lui la vie ; reçois-le en ta demeure, pour qu’il te reçoive en son paradis ; donne-lui l’aumône pour qu’il te donne en retour la vie éternelle.

Si tu reçois le Christ durant ce voyage terrestre, lui te recevra en sa béatitude ; si tu le méprises ici-bas en ta patrie, lui aussi se détournera et te méprisera en sa gloire. En effet, si dans notre cité, c’est-à-dire dans cette vie, nous tenons pour rien l’image de Dieu, il nous faut craindre que dans sa cité à lui, c’est-à-dire dans la vie éternelle, il ne réduise à néant notre image.

Saint Césaire d’Arles, Sermon XXVI, 5




L’auteur

Né à Châlons-sur-Saône de parents gallo-romains, Césaire part à 20 ans au monastère de Lérins. Ses écrits sur les règles monastiques en feront l’un des pères du monachisme occidental. Diacre, prêtre, puis évêque d’Arles en 502, il doit composer avec les rois wisigoths et ostrogoths, chrétiens, mais ariens. Défenseur de la foi catholique, il préside à ce titre de nombreux conciles, réforme un clergé relâché, fonde plusieurs monastères féminins, et devient l’homme de confiance du pape pour le sud de la Gaule et l’Espagne. Face aux hérésies pélagiennes, qui attribuaient à l’homme, même pécheur, une certaine capacité à s’assurer la vie éternelle, Césaire assurera le triomphe de la doctrine de saint Augustin sur l’absolue gratuité du salut. Après l’annexion de la Provence par les Francs en 536, ses excellentes relations avec la famille de Clovis vaudront d’importantes donations aux archevêques d’Arles.

 

(Extrait du livre Carême pour les Cancres 2008 - A l'école des saints - Un texte par jour pour marcher vers Pâques, disponible sur www.paroisseetfamille.com)

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article