Hommage à Saint Louis de Charance

Publié le par AS

undefinedCe dimanche 24 février, les anciens du petit séminaire "Saint-Louis de Charance" se retrouveront toute la journée sur le site pour une rencontre "d'action de grâces" pour les 82 années de vie de ce petit séminaire (messe présidée par Mgr di Falco à 10h30). Nombreux sont en effet les Haut-Alpins qui y sont passés et qui sont aujourd'hui prêtres ou laïcs engagés au service de l'Eglise. Marie Para, épouse puis mère d'anciens, nous propose à cette occasion un poème de sa composition.


CHARANCE


Ecoutez les frémir ces murs de vieilles pierres,
Elles protègent,  à jamais,  des souvenirs vivants !
Nourris de joies d’enfants,  de chants et de prières,
De sanglots refoulés, d’émois d’adolescents.

Regardez les penchés sur d’immenses pupitres
Ces gamins ânonnant le grec ou le latin
Sous l’œil du supérieur,  tutélaire arbitre .
Rêvent t-ils de leurs jeux, d’un idéal lointain ?

Entendez vous ces chants le soir,  à la chapelle ?
La  Vierge souriante les reçoit dans son cœur.
Est il plus belle offrande que ces voix qui s’élèvent,
Angéliques arpèges emplissant tout le chœur ?

Découvrez,  ébahis,  ces dortoirs du silence,
Les lits à l’infini en austères rangées,
Accueillent dans la nuit les rêves de l’enfance . . . .
Demain  les charmera  de balades enneigées.

Les matins de printemps dans la cour, sous l’arcade
Vous les voyez jouer, et leurs cris joyeux
Eclatent de bonheur : ô douce insouciance !
La bâtisse s’en rie -  Est-il  temps plus précieux ?

Ils se sont envolés sur les routes des hommes
Ces gamins enrichis de ce qu’ils ont appris :
La joie de partager,  le pardon que l’on donne,

L’Amour  de  Cet  Ami  qu’un jour ils ont  suivi...

                                                      Marie Para

Publié dans Actualité

Commenter cet article