Mardi 26 février, "Heureux les cœurs purs !"

Publié le par AS

La voie la plus courte et la plus sûre pour arriver à la perfection, c’est de nous étudier à la pureté de cœur, plutôt qu’à l’exercice des vertus, parce que Dieu est prêt à nous faire toutes sortes de grâces, pourvu que nous n’y mettions point d’obstacles. Or, c’est en purifiant notre cœur que nous retranchons ce qui empêche l’opération de Dieu. De sorte que, les empêchements étant ôtés, il n’est pas concevable combien Dieu opère en l’âme d’admirables effets.

Entre tous les exercices de la vie spirituelle, il n’y en a point à quoi le démon s’oppose plus qu’à l’étude de la pureté de cœur. Il nous laissera faire quelques actes extérieurs de vertu, nous accuser en public de nos fautes, servir à la cuisine, aller aux hôpitaux et aux prisons, parce que nous nous contentons quelquefois en cela, et que cela sert à nous flatter et à empêcher les remords intérieurs de la conscience ; mais il ne peut souffrir que nous jetions les yeux sur notre cœur, que nous en examinions les désordres et que nous nous appliquions à les corriger. Notre cœur même ne fuit rien tant que cette recherche et cette cure qui lui fait voir et sentir ses misères.

Louis Lallemant (1588-1635), Doctrine spirituelle, Principe III, 1




L’auteur

Fils unique d'une famille de magistrats champenois, éduqué chez les jésuites de Bourges, siège d’une importante université, Louis Lallemant, du fait de sa faible santé, après trois ans d’enseignement de la philosophie au collège de La Flèche, sera essentiellement chargé de la formation spirituelle de ses jeunes confrères à Rouen, seconde ville de France à l’époque. La chance du Père Lallemant aura été de pouvoir consacrer toute sa vie religieuse à la formation et à la direction spirituelle de ses jeunes confrères. Parmi eux figureront notamment les saints martyrs du Canada, ou encore des maîtres spirituels tels que les Pères Surin et Rigoleuc. Sa
Doctrine spirituelle, notes prises par ces prestigieux disciples, fonde la vie apostolique définissant la Compagnie dans la plus intense recherche de l'union à Dieu.

(Extrait du livret Carême pour les Cancres 2008 - A l’école des saints – Un texte par jour pour marcher vers Pâques, disponible sur www.paroisseetfamille.com)

Publié dans Actualité

Commenter cet article