Dimanche 24 février, « Jésus fatigué par la route »

Publié le par AS

3e dimanche de Carême

« Jésus, fatigué par la route, s'était assis au bord du puits. » Ce n'est pas pour rien que Jésus est fatigué ; ce n'est pas pour rien qu'est fatiguée la force de Dieu ; car ce n'est pas pour rien qu'est fatigué celui qui refait les forces des fatigués ; ce n'est pas pour rien qu'est fatigué celui dont l'absence nous fatigue et la présence nous réconforte.

Nous trouvons Jésus dans la force, et nous trouvons Jésus dans la faiblesse ; Jésus fort, car « tout a été fait par lui », et faible car « le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous. » La force du Christ t'a créé, la faiblesse du Christ t'a recréé ; la force du Christ à fait que ce qui n'était pas soit, la faiblesse du Christ a fait que ce qui était ne périsse pas. Il nous a créés par sa force, il est venu nous chercher par sa faiblesse.

« Jésus, fatigué par la route » : cette route, c'est la chair qu'il a assumée pour nous. En effet, quelle route aurait celui qui est partout et absent nulle part ? Où va-t-il, d'où vient-il, si ce n'est vers nous, et en assumant la condition d'une chair visible ? Cette assomption, voilà sa route. « Fatigué par la route » : qu'est-ce que cela veut dire, sinon « fatigué dans la chair » ? Jésus est faible en la chair, mais « ce qui est faible en Dieu, est plus fort que les hommes. »

Saint Augustin (354-430), Commentaire sur l'Évangile de Jean, XV, 6




L’auteur

Saint Augustin, fils d’un père païen et de la pieuse sainte Monique, le plus célèbre, le plus lu et le plus commenté des Pères de l’Église latine, est un Berbère de l’actuelle Algérie. Converti par la prédication de saint Ambroise, il reçoit de ses mains le baptême en 386 après une jeunesse orageuse et l’éducation d’un rhéteur de l’Empire romain finissant. Evêque d’Hippone en 395, au moment où les invasions barbares font croire à la fin du monde, son œuvre colossale ouvre le Moyen Age et domine la théologie et la spiritualité occidentales.

(Extrait du livret Carême pour les Cancres 2008 - A l’école des saints – Un texte par jour pour marcher vers Pâques, disponible sur www.paroisseetfamille.com)

 

Publié dans Actualité

Commenter cet article