Décès du Père Jean Peurois

Publié le par AS

Le père Jean Peurois, né en 1927 en Ile-et-Vilaine,
est mort le 1er mars 2005 à l'hôpital de Gap.
 

 
Ordonné prêtre en 1953, toujours incardiné dans le diocèse de Rennes, il était venu dans les Hautes-Alpes pour des raisons de santé. Accueilli par le père Louis Poutrain dans le Champsaur, il a exercé son ministère de prêtre dans les paroisses de Saint Clément sur Durance et de Saint Jean Saint Nicolas. Retraité à Saint Chaffrey, dans la vallée de la Guisane, il continuait de prendre une part active à la vie des paroisses du Briançonnais.
 
Il voulait être présent au plus près des gens, célébrant avec eux les joies et les peines, désireux de rendre les catholiques responsables de l'avenir de leur Église. Amoureux de la musique et tout particulièrement du chant choral, il savait aussi offrir des poésies où le regard à fleur d'humanité savait discerner la présence de Dieu.
 
Familier de la randonnée en montagne, il se faisait volontiers voyageur à travers le monde, de l'Afrique avec les coopérants aux lointains cousins d'Amérique ou du Canada. Ce Breton devenu montagnard savait tisser des liens en vérité, en famille, avec ses amis et ceux que la vie lui donnait de croiser.
 
Gravement malade depuis l'automne 2004, il a été accompagné de la tendresse des membres de sa famille et de ses amis ainsi que de l'attention des soignants.
 
Ses obsèques qu'il a voulues joyeuses de la vie du Christ Ressuscité et porteuses de l'élan de l'Évangile pour l'Église seront célébrées ce vendredi 4 mars, à 14 h 00, à la cathédrale de Gap. Jean Peurois sera ensuite inhumé à Saint Jean Saint Nicolas, dans cette terre des Alpes qu'il avait fait sienne, ouvert déjà à la vie du Royaume de Dieu.
 
Père Jean-Pierre Oddon, curé d'Embrun

Publié dans Actualité

Commenter cet article