Célébration Foi et Lumière

Publié le par FC

A l’initiative du Groupe Foi et Lumière de Gap,  une trentaine de personnes se sont regroupées autour de personnes affrontées au handicap mental pour une célébration de fin d’Avent, d’attente de la fête de Noël.


Les Pères Fernand Delaup et Félix Caillet, au cours de la célébration de l'Eucharistie


"La Parole de Dieu vient préparer notre cœur à accueillir celui qui est la Lumière du Monde", a souligné le Père Félix Caillet, vicaire général, au cours de son homélie. "A l’homme d’aujourd’hui d’être la lampe au cœur de ce monde qui parfois s’enfonce dans la nuit. Etre la lampe, ce n’est pas être la Lumière. Il ne faut pas s’y méprendre. Pour être lumière, il faut demeurer brancher sur le Christ ; lui seul est notre Lumière".


Le goûter festif organisé après la messe aux Cordeliers

"La prière est cet espace et ce temps où la Lumière peut être accueillie, a-t-il poursuivi.  La Parole vient éclairer nos vies, qui que nous soyons. Nous avons chacun et chacune nos handicaps qu’il nous faut porter : Jésus-Christ donne un éclairage unique sur l’existence humaine. Beaucoup de ceux et celles que nous dénommons handicapés nous ouvrent à ce regard. Ceux qui sont blessés dans leur mental ont le secret de se laisser illuminer par l’invisible. Les aphasiques nous font redécouvrir le poids et la richesse d’une initiative prise…  Avec Noël, notre humanité prend un autre relief.  L’homme est sauvé bien au-delà de ce qu’il est". 

Après la célébration, Anne-Claire  Bumat a fêté ses 20 ans témoignant que "le bonheur existe ailleurs que dans les livres". 

 
Anne-Claire fêtant ses 20 ans...

 
...entourée de sa famille et de nombreux amis

Publié dans Actualité

Commenter cet article