En route vers Noël...

Publié le par AS

Dieu en visite au pays des hommes. Nous sommes habitués à chanter dans nos paroisses : « Dieu a visité son peuple » ou, dans le temps de l’Avent, « Dieu va venir ».  A défaut d’avoir le choc des photos (on pourrait vite penser que les photos de sa visite manquent d’autant plus que nous vivons dans une société de l’image),  il nous faut réaliser le poids des mots ! Dieu vient en visite chez les hommes...  

Je le disais, voici quelques mois dans une homélie à La Grave, être en visite, « en visitation » disais-je,  c’est une expérience que nous faisons tous, particulièrement en période de vacances ou de fêtes  quand nous séjournons chez les parents, chez les enfants, chez des amis…  Etre en visite là où l’on n’est pas chez soi !   Cela demande de l’humilité, de prendre sur soi, l’acceptation d’être dépaysé. Cela exige pudeur, patience, qualité d’accueil de la différence, de ce qui n’est pas nous avec nos habitudes et nos routines. Etre en visite, c’est une attitude à découvrir comme pouvant donner sens à nos engagements de solidarité avec les plus pauvres.  Telle était la réflexion partagée au Secours Catholique récemment.

Dieu en visite ! Est-ce que  nous réalisons ?

Dieu ! Dieu, en personne, vient en visite en pleine humanité… Certes, il pourrait ne pas s’y sentir naturellement à l’aise… comme hier à Bethléem où il n’y avait pas de place pour une famille en migration.  Quelle étrangeté pour Dieu, que ce monde des humains qu’il vient visiter !  Rien ne lui ressemble ! Rien n’est à sa mesure !  Comme des parents se surprenant à penser de leurs enfants : ‘on ne les a pas éduqués ainsi’, Dieu se serait en droit de se dire : ce n’est pas ainsi que je les ai créés !  Et pourtant, Dieu n’est pas venu pour faire une simple visite furtive de courtoisie. Il est venu pour demeurer… Zachée en a fait personnellement l’expérience, Marthe, Marie et leur frère Lazare également.  

Dieu en visite !  vous vous rendez compte du scoop aujourd’hui dans les Hautes-Alpes !  Même la salle de La Blache ne pourra contenir tous ceux et celles qui viendront l’accueillir… il faudra que chacune des familles du diocèse  ouvre un espace dans leur « chez elle » pour l’accueillir. 

Peut-être aussi … que pour certains d’entre nous, Dieu fait partie des meubles comme on dit ! On ne se rend même plus compte de sa visite et son passage !  Par contre, ils sont foule ceux qui attendent, qui espèrent, qui frappent à la porte pour le voir. Ils sont des milliers ceux qui, sans doute sans trop y croire, guettent sa visite…  A nous de crier qu’ Il vient, qu’ Il est là…  ‘en visite’.  

Sous les traits du nouveau-né,  Dieu a la pudeur de ne pas imposer sa présence… Dans le silence, il se propose comme Parole pour notre humanité, Parole de Vie et d’Espérance. Dans le dénuement, sous l’aspect du pain à partager, il s’offre lui-même en nourriture.. Il désire que sa visite soit nourrissante pour nos existences.

Dieu vient en visite !  Alors, nos communautés chrétiennes, habitées de sa Présence, deviendront, à la manière de l’argile entre les mains du potier, Corps mystique ! présence réelle ! 

Dieu en visite chez nous ! Cela pourrait bien perturber nos habitudes ! Mais la Vie, la Vérité sont au bout de ce Chemin de rencontre.      

Bonne montée vers Noël !

                     Père Félix Caillet
                     Vicaire général

Publié dans Actualité

Commenter cet article