JMJ 2008... Demandez le programme ! (1ère semaine)

Publié le par AS

L’effervescence sera à son comble lorsque Melbourne accueillera le groupe de pèlerins le plus nombreux de l’histoire de la ville. Celle-ci sera le site de cinq journées de célébrations intenses au cours desquelles vous aurez l’occasion de visiter des paroisses et des communautés locales, de vous recueillir en silence et de savourer tout ce que Melbourne a à offrir, tant sur le plan spirituel que culturel. Le programme culminera avec la messe d’envoi des pèlerins pour Sydney.

Qui rencontrerons-nous à Melbourne ?

Un peu plus de 20 000 pèlerins sont attendus en tout à Melbourne. Pour le moment la moitié se sont effectivement inscrits et/ou ont contacté l'équipe de préparation. Parmi ceux-ci on note une grande participation des Européens (4400 pèlerins estimés) puis des américains du Nord (1700). Viennent ensuite les pèlerins asiatiques (830), les pèlerins d'Amérique latine (670) et les pèlerins africains (640).

Les Allemands sont les plus nombreux à s'être inscrits (ce qui ne veut pas dire qu'ils seront les plus nombreux en juillet, on attend notamment beaucoup d'italiens, qui n'ont pas encore finalisés leurs inscriptions) ce qui s'explique par le fait que les dernières JMJ se sont passées sur leur territoire.

On compte enfin sur la présence de 600 polonais, de 500 coréens, de 400 nigérians, 350 indiens, 300 guatémaltèques, 300 canadiens, 200 suisses, 200 espagnols et 300 philippins.

Comment vont se dérouler les journées à Melbourne ?

Les DID (Days in Dioceses) se dérouleront à Melbourne du 10 au 14 juillet. Le trajet entre l'aéroport international de Melbourne, Tullamarine, et la paroisse d'accueil sera effectué en bus, affrété par l'équipe de Melbourne dès que les responsables des diocèses auront fourni leurs horaires d'arrivée.
A partir du 10, les journées se décomposeront en temps dans les paroisses d'accueil le matin et en activités dans l'après midi. Le planning de ces activités est en train d'être élaboré et il sera mis en ligne sur le site des DID vers le mois de janvier 2008. La plupart de ces activités se dérouleront dans le centre-ville de Melbourne.

Sont déjà prévues des conférences avec des évêques comme Msg Rodriguez du Honduras, Mgr Napier évêque de Durban en Afrique du Sud, ou encore l'archevêque de Dublin mais aussi des temps de découvertes des spiritualités plus locales, notamment aborigènes.

Des prières organisées par des mouvements internationaux auront lieu dans les églises de Melbourne. A ce jour sont prévues la présence de la communauté de Taizé mais bien d'autres encore. L'idée est de proposer à chaque pélerin le maximum de chemins spirituels pour que chacun puisse choisir selon ses affinités. 

Des activités plus spécifiques auront lieu dans des sites situés en dehors de Melbourne mais des services de transport seront alors assurés et il sera possible de réserver dès la mise en ligne du planning.

En clôture de ces activités en semaine, deux grands temps rassemblant tous les pélerins sont prévus les 11 et 12 juillet. 

Le vendredi soir se tiendra un grand festival multiculturel de musiques, danses et gastronomies. La journée du samedi se déroulera principalement dans le centre de Melbourne avec initiation aux sports australiens (football, peut-être cricket), visites et conférences.

Un temps de découverte de la vie de la Bienheureuse Mary MacKillop, première personnalité béatifiée en Australie (1995) et qui est née à Melbourne est également en cours d'organisation.
Le soir, tous les pélerins hébergés dans le diocèse participeront à la messe d'envoi vers Sydney au Telstra Dome, un des stades de Melbourne (ce stade possède un toit ouvrable pour pouvoir pallier à toute éventualité (pluie, froid ou au contraire beau temps).

À partir du samedi soir et selon les contraintes imposées lors de la réservation de leur voyage, les pélerins partiront vers Sydney.

La messe d'ouverture des JMJ étant prévue pour le mardi 15 juillet, cela laisse 3 jours aux 2500 pèlerins internationaux attendus à Melbourne et aux jeunes australiens pour parcourir les 900 km (1h d'avion ou 14h de bus...pour nous du diocèse de Gap, ce sera en avion !) qui séparent Melbourne de Sydney.



Retour à l'accueil JMJ

Publié dans Actualité

Commenter cet article