Installation du Père Albert Rabearison pour les paroisses du Dévoluy

Publié le par AS

Le 4 novembre dernier, le Père Albert Rabearison, jusqu'à maintenant curé dans le Champsaur, a été installé par le vicaire général dans sa nouvelle responsabilité de curé des paroisses du Dévoluy. Nous vous proposons ici l'homélie du Père Félix Caillet, ainsi que quelques photos de l'événement. 



« Frères, nous prions continuellement pour vous, afin que notre Dieu vous trouve dignes de l’appel qu’il vous a adressé ; par sa puissance, qu’il vous donne d’accomplir tout le bien que vous désirez et qu’il rende active votre foi.  Ainsi, notre Seigneur Jésus aura sa gloire en vous et vous en lui. » 

Les mots de l’apôtre Paul prennent toute leur dimension ici, aujourd’hui… Albert, faut-il te redire combien tu es présent à mes prières au moment où de notre évêque tu reçois la charge de la paroisse du Dévoluy avec ses quatre clochers. Ces mots ne sont pas que pour toi. Ils sont aussi pour les chrétiens de ce secteur qui, ici plus que dans d’autres coins du diocèse, participent à ta charge pastorale. Que Dieu vous trouve dignes de l’appel qu’il vous a adressé !

N’allez pas aussitôt perdre la tête à la première révélation venue. Paul mettait en garde ainsi les chrétiens de Thessalonique. Ils ne manquent pas aujourd’hui celles et ceux qui, s’étant laissés séduire, essaient d’entraîner d’autres dans leurs croyances, leurs visions, leurs conceptions d’épanouissement… Au bout de leur message, on peut connaître le vertige et le malheur… car au bout de ce chemin, il n’y a que l’homme, il n’y a que soi-même. Le Christ nous ouvre à l’Autre, au Tout Autre, à un au-delà de nous-mêmes… et par là aux autres… L’amour est alors possible… Nous pouvons dès lors croire en l’Amour.

Révéler Dieu Amour ! voilà la mission que l’Eglise te confie, Albert, au milieu de tes frères. Que tu puisses les faire croire en l’Amour ! Je t’invite à prendre le temps de relire l’encyclique de notre Pape : Dieu est Amour.
Il est celui dont la miséricorde est infinie. Zachée a eu son existence retournée quand il a rencontré le Christ qui, s’arrêtant à ses pieds alors qu’il cherchait à se dissimuler, lui a déclaré : « Zachée, descends vite : aujourd’hui, il faut que j’aille demeurer chez toi ! » Zachée était peut-être de ces humains qui se cachent derrière leur statut social !

Zachée descends vite ! Zachée était peut-être de ces humains qui, ayant de l’ascendant sur les autres, en abusent et écrasent.
Zachée descends vite ! Zachée était peut-être de ces êtres qui cherchent à monter tellement haut qu’ils pourraient se prendre pour Dieu en se passant de lui.

Zachée descends vite ! Le ministère de miséricorde que tu reçois t’est donné pour que tu aides tes frères à retrouver de leur dignité. Le ministère de miséricorde que tu reçois t’est donné pour que les hommes grandissent dans l’Amour. Le ministère de miséricorde qui t’est confié, t’est donné pour que dans ces communautés, on puisse croire au pardon et s’engager sur des chemins de réconciliation.

Cette Parole sera inscrite dans tous les cœurs :

« Seigneur, tu as pitié de tous les hommes, parce que tu peux tout. Tu fermes les yeux sur leur péché pour qu’ils se convertissent. … Maître, qui aimes la vie, toi dont le souffle impérissable anime tous les êtres. »

Albert, les chrétiens du Devoluy deviendront vite tes amis… qu’ils deviennent avec toi encore plus amis de Dieu : « Qu’ils puissent croire en toi, Seigneur ! » Telle peut être notre prière de ministres du Seigneur, chaque matin et chaque instant ! Qu’ils puissent croire en la Vie, qu’ils puissent croire en l’Amour ! La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant. Que tes œuvres te rendent grâce et que tes fidèles te bénissent !, disait le psaume 144.

                                              Père Félix Caillet
                                              Vicaire général

Publié dans Actualité

Commenter cet article