L'Eglise et la communication

Publié le par AS

« Le progrès rapide »

 

Alors que le diocèse de Gap vient d’engager une réflexion sur l’utilisation de ses moyens de communication (Bulletin diocésain, site Internet…), Jean-Paul II a rendue publique, le 21 février, sa 45ème lettre apostolique (intitulée « Le progrès rapide ») adressée aux responsables des communications sociales, encourageant l’Église à un bon usage des médias. Notre évêque, Mgr Jean-Michel di Falco Leandri, était présent à Rome, lorsque le Pape a remis ce texte, en raison de ses fonctions de président du Comité permanent pour l’information et la communication (COPIC) de la Conférence des Évêques de France, et de consulteur pour le Conseil pontifical pour les communications sociales.

 

40 ans après la publication du décret conciliaire « Inter Mirifica », l’Église réfléchit de nouveau aux défis que les communications sociales constituent pour elle aujourd’hui. Pour Jean-Paul II, « l’Église n’est pas appelée seulement à utiliser les médias pour diffuser l’Évangile mais, aujourd’hui plus que jamais, à intégrer le message salvifique dans la nouvelle culture que ces puissants instruments de communication créent et amplifient ». « Elle reconnaît que l’utilisation des techniques et des technologies de la communication contemporaine fait partie intégrante de sa mission spécifique dans le troisième millénaire », précise la lettre apostolique.

 

Ainsi, pour Jean-Paul II, qui reste toutefois bien conscient de la « complexité » des rapports Église/Médias, l’Église « doit trouver un soutien précieux dans les moyens de communication sociale pour diffuser l’Évangile et les valeurs religieuses, pour promouvoir le dialogue et la coopération œcuménique et interreligieuse, ainsi que pour défendre ces solides principes qui sont indispensables pour construire une société qui respecte la dignité de la personne humaine et qui soit attentive au bien commun ».

 

Autre aspect intéressant soulevé par le Pape, celui du rôle de la communauté ecclésiale. « Valoriser les médias ne dépend pas seulement des professionnels, écrit-il, mais bien de toute la communauté ecclésiale. Ce sont les chrétiens qui doivent prendre en compte la culture médiatique dans laquelle ils vivent », ajoute Jean-Paul II qui répète par trois « n’ayez pas peur ! », ni des nouvelles technologies, ni de l’« opposition du monde », ni « de votre faiblesse et de vos incapacités ». Cet encouragement sera entendu jusque dans les équipes de bulletins paroissiaux.

 

La publication de cette Lettre pastorale coïncide avec l'ouverture de l'assemblée plénière du Conseil pontifical pour les communications sociales, à laquelle participe Mgr Jean-Michel di Falco, l’évêque de Gap. Cette réunion se poursuivra jusqu’au 26 février par un symposium sur le thème 'Eglise et médias : un futur qui vient de loin'.

 

 

____________________

 

Vous pouvez retrouver l’intégralité du texte de Jean-Paul II sur le site de Gap.

Publié dans Archives

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article