Hommage au Père Marcel Brochier

Publié le par AS

Le Père Marcel Brochier, décédé le 7 novembre 2005 à l'âge de 92 ans, a été enterré dans l'après-midi du 10 novembre. Né en 1914 dans le Champsaur, il a exercé tout son ministère dans les Hautes-Alpes, marquant plus particulièrement le secteur de Gap, où il a passé une grande majorité de sa vie, oeuvrant notamment pour la construction de l'église Notre-Dame d'Espérance. 

Au cours de la messe des funérailles, célébrées dans la cathédrale de Gap, Mgr Jean-Michel di Falco a rendu hommage à "un grand et fidèle serviteur du Christ et de son Eglise", issu d'une belle famille de dix enfants, qui a donné trois prêtres et une religieuse à l'Eglise. L'évêque de Gap a attiré l'attention des fidèles sur le fait que le cercueil d'un prêtre lors des funérailles est tourné vers l'assemblée, c'est-à-dire, vers celles et ceux qu'il a servi comme pasteur et qu'il a essayé de conduire dans les pas du Christ.



Né le 21 avril 1914 à Saint-Julien en Champsaur, le Père Marcel Brochier est issu d'une famille de dix enfants dont trois fils deviendront prêtres et une fille religieuse. Marcel Brochier est ordonné prêtre à l’âge de 25 ans par Monseigneur Bonnabel, le 29 juin  1939.

En 1940, il est nommé vicaire à Veynes, puis à la paroisse Saint-André de Gap à partir de 1942. Dix ans plus tard, il devient curé du secteur. 

C'est à ce poste qu'il créé une nouvelle paroisse à Gap, "Notre-Dame de l'Espérance", inaugurée et consacrée le 20 décembre 1970 par Mgr Robert Coffy, alors évêque de Gap. 

Il est nommé chanoine titulaire de la cathédrale de Gap en juillet 1974. 

Il est déchargé de son ministère à la paroisse de Notre-Dame d'Espérance à Gap et prend sa retraite en septembre 1993. 

Publié dans Actualité

Commenter cet article