Mgr di Falco à Lourdes

Publié le par AS

La 40ème Assemblée plénière des évêques de France, à laquelle Mgr Jean-Michel di Falco Léandri participe, a été officiellement ouverte ce vendredi 4 novembre 2005. Mgr Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux et président de la Conférence des évêques de France, a prononcé le discours d’ouverture, rappelant quatre recommandations du synode romain sur l'eucharistie qui vient de s'achever. Cette Assemblée plénière, la seconde en 2005, se tient à Lourdes du 4 au 9 novembre inclus.


Lors de l'ouverture de l'Assemblée plénière (au centre, Mgr Ricard)

À la suite de l’appel de Benoît XVI à redécouvrir l’importance de l’eucharistie dominicale, lancé aux jeunes au cours de la messe de clôture des XXes Journées mondiales de la jeunesse, Mgr Ricard rappelle que « l’eucharistie est vitale pour le baptisé, […] nécessaire pour le Christ qui rassemble son peuple et en fait son Corps dans le monde, […] nécessaire enfin pour l’Église, car c’est l’eucharistie qui la fait Église. »

Mgr Jean-Pierre Ricard souligne la dimension sociale de l’eucharistie : « se réunir chaque dimanche, pour prendre part au même Corps et au même Sang du Christ, impose le devoir d’une lutte tenace contre toutes les formes de marginalisation et d’injustice économique, sociale et politique que subissent bien des hommes ». Il fait part de sa préoccupation face aux conditions de l’immigration, indiquant que l’Église « travaillée par le souci de la catholicité et de l’unité de la famille humaine, sait qu’il est de sa mission d’éduquer à la « mondialisation de la solidarité ».


Lors de la prière des évêques à la Grotte de Lourdes

Le synode a exprimé « l’importance du don inestimable du célibat ». Conscient des oppositions au célibat sacerdotal, Mgr Ricard exprime sa conviction que la situation d’évangélisation « appelle tout particulièrement cette forme de disponibilité et de consécration totale » et souligne que des « milliers de prêtres ratifient aujourd’hui avec sérénité et amour le choix initial qu’ils ont pris ». Mgr Jean-Pierre Ricard a présenté les travaux de cette Assemblée plénière : l’aboutissement du chantier sur la catéchèse, les mises en œuvre de la réforme des structures de la Conférence des évêques de France, en vue d’une collégialité plus effective.

L’Assemblée plénière qui s’ouvre aujourd’hui rassemble 142 évêques, dont 113 évêques des diocèses de France en exercice, des évêques émérites (en retraite), les évêques des territoires d’outre-mer, le nonce apostolique (représentant le Pape en France) et des évêques représentant des conférences épiscopales étrangères. Les responsables des services nationaux, les responsables des conférences des religieux et religieuses, ainsi que des représentants d’autres confessions chrétiennes assistent également à l’Assemblée plénière.

Le texte intégral du discours d’ouverture de Mgr Jean-Pierre Ricard
et les informations concernant l’Assemblée plénière de novembre 2005
sont disponibles sur le site Internet www.cef.fr

Publié dans Actualité

Commenter cet article