Trois jeunes séminaristes pour le diocèse de Gap

Publié le par AS

Trois jeunes gens du diocèse de Gap sont entrés en septembre au Séminaire pour y discerner l’appel du Seigneur pour eux.

 
Joseph
 
Jean-Baptiste
 
Jean-François

Jean-François, 39 ans, après des années de travail social, auprès d’enfants et de jeunes notamment, et après son récent baptême, est entré au « Séminaire d’aînés », à Orléans, car c’est là (après Vienne en Isère) où est le « Séminaire d’aînés » en France actuellement. Pas facile de passer de la vie « active » à une vie de Séminaire, communautaire et très rythmée ! Mais Jean-François est courageux pour entrer dans ces études de la Bible, de la philosophie et théologie, de la liturgie, de la spiritualité et du latin. Il a aussi un engagement de vie apostolique avec une religieuse et son équipe en aumônerie de prison au contact des détenus.

Par ailleurs, Jean-Baptiste et Joseph sont entrés à Aix en « Année St-Jean-Baptiste », année « propédeutique », préparatoire à l’entrée au Grand Séminaire. C’est un temps de discernement pour creuser, dans la prière et la réflexion, le sens de l’appel de Dieu qu’ils ont ressenti. Leur temps se répartit sur les cours (Bible, Concile Vatican II, philosophie, spiritualité,…) et sur une démarche personnelle faite de silence, de prière et de méditation pour donner une réponse personnelle à l’appel du Seigneur. Ensemble, ils sont neuf, venant des diocèses d’Aix, de Digne, de Marseille, et même de Cahors, d’Auch et Toulouse. Régulièrement, ils partent en retraite dans une communauté monastique. En paroisse à Aix, ils participent, en paroisses, à la vie apostolique : catéchèse,…A noter que Joseph et Jean-Baptiste, 21 ans, accueillis par le diocèse de Gap, arrivés l’an dernier pour se perfectionner en français, au Lycée St-Joseph, sont d’origine vietnamienne. Ils sont « Vietnamiens » à Gap et « Gapençais » à Aix !

Tous trois ont participé aux J.M.J. à Cologne, l’été dernier, et ont ainsi bénéficié de cette forte expérience d’Eglise universelle. A Jean-François, Jean-Baptiste et Joseph, nous souhaitons une bonne intégration à leur nouveau milieu de vie, un bon cheminement de foi pour discerner leur vocation dans le respect de leur itinéraire respectif.

Avec notre diocèse, nos communautés chrétiennes les portent, eux-mêmes ainsi que leurs formateurs, prêtres et laïcs, et leurs camarades de formation, dans la prière auprès du Seigneur et dans notre amitié.

                   Père Pierre Fournier
                   Responsable de la formation permanente

Publié dans Actualité

Commenter cet article